Dossiers › Focus

Les jeunes ont organisé une marche en marge du défilé du 11 février

Au traditionnel défilé des jeunes, s’est ajoutée une marche de soutien et de remerciement au président Paul Biya

De nombreux jeunes ont procédé ce jour à une marche de remerciement et de soutien au président Paul Biya, pour les «nombreux efforts fournis en faveur de la jeunesse. Selon les organisateurs, la marche devait partir du palais des congrès, pour l’esplanade de la présidence de la république. De milliers de jeunes, élèves du primaire du secondaire et les étudiants du supérieur ont défilé ce matin sur le boulevard 20 mai. Juste avant la marche de nombreux officiels à la tête desquels le ministre de la Jeunesse Adoum Garoua, ont procédé à des allocutions qui reprenaient les grands défis énoncés la veille par le chef de l’Etat.

Pour beaucoup l’heure était plus à la fête. «Je ne connais pas l’histoire du 11 février mais je suis convaincu que ce doit être important, puisque beaucoup de ministres sont présents», affirme Luc élève au lycée de Biyem-Assi. Pour les plus jeunes qui défilaient pour la première fois les objectifs sont loin de ceux fixés par le chef de l’Etat. «Je suis très content, j’ai eu une nouvelle tenue et de nouvelles chaussures», affirme le petit Luc Sintcheu de l’école primaire des Roussillon. Les messages sont devenus plus pertinents avec le défilé du secondaire et du supérieur. Sur les pancartes, on pouvait voir de nombreux messages portant sur la lutte contre la corruption, la pauvreté, l’inertie, et autre défis qui incombent désormais aux jeunes.

Les autorités de concert avec les encadreurs se sont dites satisfaites du déroulement du défilé. «Les élèves se sont bien comportés et surtout nous avons l’impression que le message du chef de l’Etat est passé, et que, ce jour les jeunes sont mobilisés vers les défis qui les attendent et surtout prennent conscience des responsabilités qui sont désormais les leurs» affirme Jacques S, professeur dans un collège privé de Yaoundé. Pour de nombreux jeunes la fête s’est prolongée dans des points de vente de boisson, où ils ont partagé des verres.

Le boulevard du 20 mai et les jeunes
Journalducameroun.com/A. Martiale)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé