Sport › Football

Les lions indomptables du Cameroun honorés en belgique!

le maire de Tubize va officiellement remettre les clefs de la ville à la délégation camerounaise

Semaine décisive pour l’équipe nationale du Cameroun engagée dans le cadre des éliminatoires couplées Can – Coupe du monde 2010. Dimanche prochain, 07 juin, les lions indomptables reçoivent en effet, les lions de l’atlas du Maroc au stade omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, pour le compte de la deuxième journée de cette dernière phase qualificative aux compétitions sus citées. Dans les rues de Douala comme partout ailleurs dans le pays, l’issue de cette rencontre suscite déjà de vives réactions avec d’un côté, ceux qui espèrent fermement que le Cameroun sortira vainqueur de cette confrontation, et de l’autre côté comme c’est souvent le cas quand la bonne ambiance n’est pas au rendez-vous, ceux qui pensent le contraire. Quoi qu’il en soit, patriotisme ou pas, les joueurs présélectionnés poursuivent leur mise au vert en Bruxelles en Belgique.

Rappelons que l’ancienne gloire, Thomas Nkono a été désigné comme l’entraîneur intérimaire à la suite de la démission surprise de l’allemand Otto Pfister. Ce lundi, 1er juin, au centre d’entraînement, est attendu la dernière vague des joueurs, si on se réfère au programme qui avait été rendu public. A cet effet, les joueurs professionnels comme Samuel Eto’o, vice – capitaine des tricolores, Idriss Carlos Kameni entre autres, sont attendus au centre d’entraînement. Ils doivent rejoindre leurs coéquipiers Geremi Sorel Njitap, Timothée Atouba, Stéphane Binya, Bassong en passant par Rostand Dorge Kouomaha qui se trouvent déjà à Bruxelles avec les autres membres de la délégation. Une séance d’entraînement est prévue cet après-midi. Est également attendu ce lundi, l’arrivée de Augustin Edjoa, ministre des sports et de l’éducation physique. On se souvient qu’il avait quitté le Cameroun presque en catastrophe pour la Belgique après l’annonce de la démission de Otto Pfister. Nombreux sont ceux qui attendaient alors sa réaction concernant non seulement la désignation d’un entraîneur principal, mais aussi la répartition des rôles des différents entraîneurs du collège actuel, mais il n’en a rien été. Et pour cause, sur place en Belgique, les « cadres » de l’équipe nationale n’étaient pas encore présents, et à priori, l’on ne saurait prendre une décision sans « consulter » le 984 (Eto’o, Njitap, Song), selon certaines informations. Et comme pour confirmer cette assertion, le ministre avait mis le cap sur la France, promettant de revenir en terre belge ce lundi.

Le Cameroun honoré en Belgique
Le chronogramme de préparation de l’équipe nationale, va subir une légère modification ce mardi, 02 juin. Le match d’évaluation qui doit opposé le Cameroun à la formation du Tubize FC, initialement prévu à 16h, a été décalé de trois heures, et se disputera plutôt à 19h. A l’origine de ce léger changement, un évènement qui permettra aux autorités belges d’honorer la délégation camerounaise présente sur leur sol. Comme le veut la règle, le maire de la ville de Tubize va officiellement et de façon symbolique, remettre les clefs de sa ville à la délégation au cours d’une cérémonie solennelle. Moment d’amitié partagé entre les deux pays. Juste après, ils vont se diriger au stade Leburton pour assister au match d’évaluation. Ce qui va permettre justement aux techniciens camerounais d’évaluer les performances de leurs poulains à quelques jours du match contre le Maroc.

lions indomptables
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut