Société › Kiosque

Les médias camerounais presque  »hors-jeu » sur la mort de Mandela

Les journaux parus vendredi, à l’exception du quotidien Mutations, n’ont pas pu s’épancher sur la mort de Nelson Mandela, du fait, sans doute, de l’annonce tardive du de son décès

En effet, alors que le journal gouvernemental Cameroon Tribune reprend intégralement une dépêche de l’Agence France presse (AFP), Mutations arbore cette Une :  »Merci ! ». On y voit une photo du disparu visiblement usé par la maladie, mais la main levée en guise de salutation. A l’intérieur, Mutations consacre un dossier de 4 pages qui  »revisite la vie et l’ uvre de cette icône de paix ».

Dans un émouvant témoignage, Jean-Emmanuel Poni, professeur d’universités de science politique et de relations internationales, évoque son empreinte pour la modernité du continent :  »L’enseignement le plus fort que nous lègue peut-être Nelson Mandela, c’est celui de la croyance en son africanité comme socle culturel refondateur. »  »Le monde entier pleure un combattant de la justice et des libertés », renchérit la radio nationale qui estime que la disparition de Mandela  »prive le monde d’un des derniers grands leaders charismatiques et visionnaires ».

Dans l’audiovisuel, public et privé, ce sont des émissions interactives, des débats ainsi que des musiques de circonstance qui ont meublé les antennes toute la matinée de vendredi.

Les médias camerounais, à part Mutations, presque  »hors-jeu » sur la mort de Mandela
À LA UNE
Retour en haut