Société › Société

Les motos-taxis, victimes de l’insécurité dans l’Extrême-Nord

Le gouverneur de cette région vient de signer un arrêté qui restreint la circulation des engins à deux roues à la tombée de la nuit

Le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, Awa Fonka Augustine, vient de prendre un arrêté qui restreint la circulation des motos à la tombée de la nuit. Cette mesure dite « exceptionnelle » a pris effet depuis le 07 mai 2014. Les motos conduites par des particuliers et des agents administratifs sont interdites de circulation entre 19h et 05 dans toute la région. Cependant, dans les six chefs-lieux de département et les arrondissements, la mesure va de 22h à 5h du matin. Les personnels médicaux, de défense et de sécurité sont exclus de l’application de cette décision, « sous présentation des pièces justificatives ».

Aussitôt l’arrêté rendu public, le préfet du département du Diamaré dont le chef-lieu est Maroua, Ewango Bu Du Ernest, a réuni les responsables de syndicats d’agences de voyages, les syndicats de motos, les chefs traditionnels, les responsables d’agences de voyages à qui il a prescrit le respect « sans réserve » de cet arrêté.

La région de l’Extrême-Nord est en proie depuis plusieurs mois à une insécurité entretenue par des individus venant du Nigéria voisin. Ces personnes malintentionnées se déplacent aisément par des motos en passant ainsi facilement inaperçues. Cette mesure du gouverneur est rendue publique après le meurtre, en début de mois, d’un officier de gendarmerie à Kousséri. C’est dans la région de l’Extrême-Nord par ailleurs que deux religieux italiens et une s ur canadienne ont été enlevés au début du mois d’avril. Enlèvement qui n’a pas encore été revendiqué à ce jour.

Dans les départements, l’interdiction va de 22h à 05h du matin
cg.vercaygne.over-blog.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé