Sport › Football

Les nouveaux textes de la Fecafoot adoptés par l’Assemblée générale

Les principales modifications proposées dans les textes de base de la Fédération ont été adoptées samedi en présence du représentant de la FIFA

Les principales modifications proposées dans les textes de base de la Fédération camerounaise de Football (Fecafoot) ont été adoptées samedi au cours de l’assemblée générale tenue à Yaoundé en présence Primo Corvaro, qui représentait la Federation Internationale de football Association (Fifa), des membres de la Confédération Africaine de Football (Caf) et de 93 membres sur les 102 attendus.

Les nouveaux textes à savoir le code électoral, les statuts de la Fécafoot ainsi que les statuts des ligues décentralisées rédigés par le Comité de Normalisation ont été adoptés à une forte majorité après sept heures de débats.

Des principales modifications de ces textes, l’on retient désormais qu’il n’y aura plus de cumul de deux postes au sommet et à la base à la Fecafoot, que les élus à l’instar des députés, des directeur généraux des entreprises, ne pourront pas être candidats à la présidence de la Fécafoot.

En outre, il y aura à l’avenir cinq délégués avec obligation d’avoir un représentant corps de métier par région au lieu de trois comme précédemment stipulé dans les anciens textes. Quant au comité exécutif, ses membres passent de 15 à 18 avec la possibilité pour le président élu de la Fécafoot d’y coopter six personnes non membres de l’assemblée générale. On devra y aussi retrouver au sein ce comité exécutif les femmes, les médecins, les anciens entraîneurs et anciens joueurs.

Par ailleurs, le nombre de délégués à l’assemblée générale passe à 92 au lieu de 72 proposés. «vous voyez qu’on a progressé tout en maintenant l’exigence de la rationalisation», a indiqué Joseph Owona, président du Comité de Normalisation.

Primo Corvaro, qui représentait la Fifa à ces travaux, s’est dit satisfait du travail abattu par le Comité de Normalisation et constate «qu’il n’y a pas de favoritisme particulier, je trouve très positif le travail fait par le comité de normalisation et j’en profite pour saluer la qualité des gens qui le composent; ils ont fait un travail de qualité. Pendant le déroulement de l’Assemblée générale extraordinaire, on a noté qu’il y avait du répondant en face, de la réflexion».

Après l’adoption de ces textes, il est attendu les élections dans les ligues départementales et dans les ligues régionales du 1er octobre au 5 novembre prochain, et les élections nationales du 10 au 29 novembre.

Joseph Owona (au centre), le président du Comité de normalisation de la Fecafoot
Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé