› Eco et Business

Les nouvelles règles sur la valeur en douane de l’OMC ne sont pas appliquées dans la CEMAC

Le ministre gabonais du commerce a avoué que ces nouvelles règles ne sont pas encore appliqués dans l’espace de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale

« Elles ont été adoptées par la CEMAC mais elles ne sont toujours pas appliquées », a affirmé le ministre gabonais Fidèle Mengue Me Engouang en marge d’une réunion de l’OMC tenue du 29 au 31 juillet à Genève, destinée à examiner les politiques africaines. Selon un rapport de l’OMC, depuis son lancement il y a bientôt 20 ans, la CEMAC n’a pas encore réussi à promouvoir le commerce entre ses membres, en dépit des différents textes pris en vue d’établir l’union douanière, avec sa composante de zone de libre- échange. Le Pr Engouang a souligné la nécessité de « faire appliquer par tous les membres de la CEMAC les nouvelles règles relatives à la valeur en douane de l’Organisation mondiale du commerce ». Selon lui, les pays de la CEMAC souhaite « mettre en place un observatoire des mauvaises pratiques commerciales le long des corridors-pilotes Douala-Bangui- et Douala-Ndjamena ». Il a par ailleurs fait état de « le mise en place d’un programme de sensibilisation vis-à-vis de la propriété intellectuelle », programme qui sera financé grâce à des fonds mis à disposition par l’Union Européenne (UE).

Le Secrétariat de l’OMC a constaté que « des efforts ont été menés en vue d’améliorer le climat des affaires à travers l’appartenance des pays de la CEMAC à l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA), la simplification de certaines procédures, et des initiatives de lutte contre la corruption ».


fr.euronews.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut