Opinions › Tribune

Les panafricanistes devraient s’inspirer du Front national

Par Alain Florent

Le Front national vient de l’emporter au premier tour des régionales en France. On s’y attendait après que la bande à Abaoud ait mis Paris sous état de choc. Avant les Attentats de Paris, le Front national qui en realité est le jouet politique préféré de la gauche et de la droit française, était déjà le favori des sondages.

C’est généralement par le front national – reconnaissons qu’il est en pleine ascension -, que les Français s’expriment politiquement et donnent le cap à suivre. Les Français au sortir de cette élection expriment leur volonté ferme à être gouvernés par la droite mais ceci dit, les Français ne prendront pas le risque de revenir en arrière après la révolution de 1789, ou encore celle de mai 1968 en permettant à Marine le Pen qui souhaite- elle a en tout cas exprimé cette volonté -, de se débarrasser du Franc CFA, de gouverner. Nicholas Sarkozy – le Français le plus détesté des africains de ses 20 dernières années après Jacques Foccard est donc de nouveau aux portes du pouvoir.

Si le combat des ténors a finalement lieu chez les « Républicains », et que Juppé, Fillon ou Sarkozy accède au pouvoir en 2017, pourront-ils une fois élus appliquer à la lettre les promesses de campagne tenues notamment sur la sécurité, la fermeture des frontières, l’identité nationale qui est en réalité une vraie Charia des néo-conservateurs ? La réponse est non car en réalité, la politique française sur l’Europe est conduite par Berlin, et celle économique et militaire par Washington, mais aussi surtout par la politique étrangère de la France elle-même qui doit d’ailleurs être revue et infléchie si elle souhaite dans les années à venir ne pas être confrontée à une nouvelle menace d’un « djihadisme panafricain », tellement le ressentiment anti-français prend de l’ampleur en Afrique qui emboîte désormais le pas au Proche et Moyen-Orient.

La France ne prendra pas le risque de s’isoler
La France n’est pas seule au monde, son bien-être politique et économique dépend aussi de ses rapports économiques et politiques avec ses partenaires bilatéraux et multilatéraux, notamment de l’Afrique qui est un maillon essentiel dans la stratégie de Total première entreprise de France et de nombreuses autres entreprises françaises telles Aréva qui vient d’ailleurs d’ouvrir son capital aux Capitaux chinois.

Sa sécurité intérieure dépend d’un ensemble de paramètres géopolitiques – c’est ce que la Turquie a voulu montrer à l’Europe en soutenant ouvertement l’état islamique à qui elle a permis d’écouler son brut, et en ouvrant ses frontières aux migrants qui ont afflué vers les portes de l’Europe chrétienne de Philippe de Villiers.

Je veux juste dire aux Panafricains et Kamytes que le discours de la radicalisation est un discours myope et pauvre en vision à long terme ; je veux aussi leur dire qu’ils seront désormais le front national africain où les Partis de gauche et droite africaine, je dis bien les partis de gauche et de droite, s’appuieront à l’avenir pour conquérir le pouvoir. Le monde a pris une direction qui est irréversible, un noir est président du pays le plus raciste au monde qui est les USA, ce qui signifie théoriquement qu’un noir ou un Arabe gouvernera peut-être bientôt président de France. Aucun extrémisme ne l’emportera plus jamais, ni celle celui de Marine le Pen, ni Celui de l’islam, ni celui des Chrétien, des Juifs ou des Panafricanistes réveillés.

Si les cultures africaines se perdent, c’est d’abord le fait des africains eux-mêmes qui au lieu d’être innovatifs et culturellement conservateurs s’assimilent et consomment en préférence tout ce qui est importé. La jeunesse africaine doit prendre les risques politiques et s’engager dans tous les domaines pour renverser les dictatures régnantes, c’est la première des choses à faire.


Droits réservés)/n
A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut