International › APA

Les réformes constitutionnelles en vue au menu des quotidiens sénégalais

Les quotidiens sénégalais parvenus à APA mercredi traitent essentiellement des réformes constitutionnelles en vue notamment la suppression du poste de Premier ministre.« Macky accélère la cadence », barre à sa Une Le Quotidien avant d’informer dans ses colonnes que « Le projet de loi portant suppression du poste de Premier ministre sera adopté aujourd’hui en Conseil des ministres et envoyé à l’Assemblée nationale jeudi ».

Le même journal signale, par ailleurs, que « Dans cette modification constitutionnelle, il y a une nouveauté : le député qui quitte ses fonctions de ministre peut poursuivre son mandat ».

Sous le titre « Gouvernement en sursis », Sud Quotidien revient sur la suppression prévue du poste de Premier ministre et soutient que « l’actuel équipe gouvernementale voit déjà ses jours comptés ». En effet, expliquent nos confrères, « au regard des dispositions constitutionnelles, la démission de l’actuel chef du gouvernement entrainera automatiquement la fin de mission du premier attelage gouvernemental du quinquennat ». 

Cette situation pousse le journal à s’exclamer en ces termes : « Quand le temps joue en défaveur du gouvernement » avant de faire observer « (…) les ministres du nouveau gouvernement qui doivent répondre aux nouvelles orientations de gouvernance sous le label « Fast track » sont astreins de faire leurs preuves en un temps restreint. Surtout s’ils veulent être reconduits au prochain gouvernement, faisant suite à la suppression du poste de Premier ministre ». 

L’Observateur s’intéresse également à cette même actualité et arbore cette titraille : « Réformes constitutionnelles en vue : Macky livre ses secrets aux députés – Pourquoi j’ai décidé de supprimer le poste de Premier ministre – Ces réformes vont consolider davantage notre démocratie – Ne parlez pas de 3ème mandat ».

Le quotidien L’AS, consacre aussi sa parution du jour à cette actualité et affirme que le président de la République « (a obtenu) le soutien de la majorité parlementaire ». Macky Sall a rencontré, hier, les députés de la mouvance présidentielle à qui il a expliqué les contours du projet de loi devant conduire à la suppression du poste de premier ministre. 

Sur un tout autre sujet, le journal Enquête s’intéresse au sort des ministres conseillers dans ce quinquennat du président Macky Sall et estime que c’est « Le grand flou » qui règne. 

« Le climat, par les temps qui courent, n’est pas si clément au-dessus du palais présidentiel. Après le grand ménage dans le gouvernement, le silence de Macky Sall sur son cabinet jugé pléthorique dans un contexte de +resserage+ ne manque pas de brouiller les pistes de certains ministres conseillers qui s’interrogent sur leur sort », note le journal.

« S’inspirant des +Gilets jaunes+, la FNBS (Fédération nationale des boulangers du Sénégal) projette une série de journées sans pain chaque semaine, jusqu’au ramadan », informe, de son côté, Vox Populi qui précise que la FNBS, qui a décrété 3 jours d’arrêt de production de pain à partir d’aujourd’hui, refuse de céder à la demande du gouvernement de surseoir au mouvement. 

Abordant le projet d’exploitation du Train express régional (TER), le quotidien national Le Soleil informe que « la Sncf (Société nationale des chemins de fer de France) +en charge de l’exploitation du TER+ va embaucher et former 800 jeunes sénégalais ». 

 

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé