Société › Société

Les sourds-muets à l’école de l’art à Douala

C’était à l’occasion d’un atelier organisé par l’association Manita

Le but de cet atelier, et c’est très paradoxal selon Olivia Mbangwe la présidente de l’association, était de « donner la parole aux sourds-muets, qu’ils puissent s’exprimer sur des sujets de santé publique ». Pour cela Manita association a misé sur l’art, notamment le dessin et la peinture. La caravane Manita s’est déployée durant toute la semaine dernière à l’Institut pour Déficients Auditifs et Visuels (IDAV) d’Akwa Nord, avant de s’arrêter en fin de semaine au Centre de Réhabilitation des Enfants Sourds (CRES) de New bell. Sous la direction artistique de Joe Kessy (artiste plasticien), les ateliers, placés sous le thème « Mon hôpital, comment je le vis ? », ont bénéficié de la collaboration des meilleurs artistes plasticiens de la ville tels Méric, ou encore Téfollo Merlin, qui ont transformé les établissements en des espaces de créations, au grand plaisir de ces jeunes enfants qui ne demandent pas plus que d’être intégrés dans la société, au même titre que tout autre enfant. En témoigne d’ailleurs le talent qui se dégage de leurs uvres, et qui fait dire à certains qu’« il y a parmi ces enfants des futurs Picasso ».

C’est d’ailleurs le grand combat que mène l’association au quotidien, aux travers de ses multiples actions sur le terrain et malgré les difficultés qui demeurent. Entre autres, et c’est le problème le plus criard, le manque de moyens. La présidente ne s’en cache pas, « l’opinion publique ne nous entend pas malgré tous nos efforts sur le terrain. Nous n’avons pas d’assistance. Nous ne voulons pas les millions, des voitures, mais plutôt du matériel, de bénévoles, d’assistance humaine pour réaliser tous nos projets. Notre cahier de comptes est ouvert à tout le monde ». Ce d’autant plus que d’autres actions sont à venir, et devrons se dérouler jusqu’au 09 janvier 2010. C’est ainsi que l’on annonce des ateliers de musique, notamment avec les artistes Boudor pour le slam et VBH pour le rap. A noter qu’au finish, l’ensemble des uvres réalisées au cours de ces différents ateliers sera exposé dans les prochaines semaines à Douala.

Manita est une association initiée par des jeunes étudiants en France et en Allemagne pour améliorer le dialogue entre les cultures, le but étant d’ uvrer pour le développement durable des populations défavorisées ; Ceci par une démarche partenariale avec les associations locales, l’Etat et les professionnels, une démarche participative des membres de la communauté concernée, et enfin par une démarche éducative de proximité.
A cet effet elle mène des actions à travers divers programmes, la santé, l’environnement et l’encadrement professionnel des jeunes. Les ateliers baptisés Sanit’Art consistent en la sensibilisation sanitaire à travers l’art et la culture. Pour cette année, un accent particulier a été mis sur la sexualité des jeunes, la drépanocytose et les déficiences auditives et visuelles.

Enfants sourd-muets
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut