› Eco et Business

Les TIC emploient 50% de Camerounais actifs dans le secteur tertiaire

Depuis 1998, le secteur aurait créé quelque 6000 emplois directs et 500.000 emplois indirects selon les données du Minpostel

Depuis 2009, l’effectif employé dans les télécommunications au Cameroun et les activités liées aux Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) «représente plus de 50% de l’effectif total direct du secteur tertiaire», d’après des données communiquées jeudi, 11 décembre, par le ministre des Postes et Télécommunications. Jean-Pierre Biyiti Bi-Essam, qui a dressé un état du secteur dans la presse publique, a relevé que les télécommunications ont créé 6000 emplois directs et 500.000 emplois indirects depuis 1998.

L’accès aux télécommunications et aux TIC a par ailleurs connu un développement exponentiel. De moins de 5 millions d’abonnés au téléphone mobile en 1998, ils sont quelque 15 millions aujourd’hui. La téléphonie fixe enregistre quant à elle près d’un million d’abonnés. La contribution de ces opérateurs à concession au Produit intérieur brut (PIB) s’élève actuellement à près de 5%.

Le coût des télécommunications n’est pas en reste dans les mutations enregistrées. Les tarifs de communications mobiles intra-réseau sont passés de 270 F CFA la minute en 2002 à 90 F CFA en moyenne en fin 2013. «Ce qui représente une baisse de plus de 66% sur une période de 12 ans», explique-t-on au Minpostel. Les tarifs de communication inter-réseau quant à eux sont passés de 310 F CFA en moyenne la minute en 2002 à 120 F CFA la minute en moyenne en fin 2013, «soit une baisse globale de près de 61% sur une période de 12 ans». D’importantes baisses sont annoncées avec la concurrence à venir au sein des quatre opérateurs de la téléphonie mobile (MTN Cameroon, Orange Cameroun, Nexttel, Camtel). Le coût de la minute intra-réseau est déjà de 60 F CFA chez la plupart de ces opérateurs et même 30 F CFA chez MTN Cameroon dans l’un de ses forfaits.

Le « Call-box », vente de crédit de communication, est une activité en plein essor au Cameroon
lejournalinternational.fr)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé