Société › Kiosque

Les tribulations du parti au pouvoir à la Une de la presse camerounaise

Les récentes opérations de renouvellement des organes de base du Rdpc sont, mercredi, le principal sujet des journaux camerounais qui en font des analyses tous azimuts

Les récentes opérations de renouvellement des organes de base du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc, au pouvoir) sont, mercredi, le principal sujet des journaux camerounais qui en font des analyses tous azimuts.

Sous le titre « Marcel Niat contre Jean Nkuété : le torchon brûle », l’hebdomadaire régional Ouest-Echos relaie les multiples manipulations ayant entaché ce processus et qui, aujourd’hui, enveniment la guerre de leadership entre le président du Sénat et le secrétaire général du comité central de ladite formation.

Le même climat délétère a été signalé dans les régions de l’Adamaoua et du Littoral, renchérit le quotidien à capitaux privés Mutations. Ici et là, remontés contre les irrégularités ayant émaillé le choix des responsables de base, des militants sollicitent désormais l’arbitrage du président national et non moins chef de l’Etat, Paul Biya, souligne Mutations

A Yagoua, relate Emergence, c’est une députée, Isabelle Silikam, prise en flagrant délit de fraude, qui a carrément été bastonnée par le secrétaire général de la commune.

Le climat n’est pas plus serein dans la région de l’Est, note Le Quotidien de l’Economie qui se fait l’écho d’invectives publiques de militants désabusés contre les délégués du comité central de la formation, accusés de s’être livrés à toutes sortes de trafics d’influence pour fausser le jeu démocratique prescrit par la hiérarchie du parti.

« RDPC : entre renouveau et grincements de dents », constate pour sa part Repères pour qui le sommier politique voulu et attendu par Paul Biya ne sera pas conforme à ses instructions contenues dans une circulaire où il pourfendait le trafic d’influence, les achats de conscience et la corruption.

« Sur le terrain cependant, note Repères, la récitation du texte a donné lieu à la pratique inverse. Globalement, tous les candidats et organisateurs se sont mués en fossoyeurs. L’argent a bien circulé avec de nombreux cas de tripatouillages, fraudes et passe-droits au cours du processus dont on ignore comment le Rdpc va rebâtir sa base et construire son sommier. »


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé