International › APA

L’Ethiopie rejette les appels à négocier avec le TPLF

Pas d'image

Le gouvernement éthiopien dit rejeter les appels répétés de certains partenaires à cesser les hostilités et à négocier avec le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF).Toutefois, les autorités sont disposées à s’engager avec les partis d’opposition légalement constitués, les membres de la société civile, le secteur privé, les anciens, les universitaires, les personnalités éminentes et d’autres dans la région du Tigré en vue de promouvoir une culture de paix et de réconciliation.

« Il doit être clair que la pression des partenaires pour impliquer le TPLF dans ce processus de dialogue national est inacceptable », a fait remarquer le ministère des Affaires étrangères.

Il a ajouté: « Le TPLF est un groupe interdit, qui a mis en danger la souveraineté du pays et son ordre constitutionnel. Le parlement éthiopien a récemment adopté une décision qualifiant le TPLF d’organisation terroriste. C’est pourquoi le gouvernement rejette catégoriquement les appels répétés des partenaires à cesser les hostilités et à négocier avec lui ».


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé