Opinions › Tribune

Lettre de condoléances de Maurice Kamto à M. Adam Djibrine, premier vice-président du MRC

Par Maurice Kamto, Président national du M.R.C.

Lettre de condoléances de Maurice Kamto à M. Adam Djibrine, suite à l’assassinat de son fils par des assaillants lors d’une attaque dans l’Extrême-Nord.

Yaoundé, le 21 août 2014

Cher camarade et frère,

J’ai appris au cours de notre entretien téléphonique d’hier soir, 20 août 2014, la tragédie qui vous a frappée récemment à travers le lâche assassinat de votre fils de 30 ans, lors d’une attaque barbare des groupes armés dans la région de l’Extrême-Nord, en date du 06 août 2014.

Je n’ai appris cette triste nouvelle qu’à l’occasion de notre entretien et, manifestement, aucun camarade du Directoire national du MRC n’était au courant de l’assassinat de votre fils.

Le MRC, par ma voix, vous adresse, à vous-même et l’ensemble de la famille Adam Djibrine, ses condoléances les plus attristées en même temps qu’il vous témoigne sa compassion émue.

Le choc de cet évènement et l’absurdité des actes des assassins qui tuent sans distinction aucune, vous ont sans doute décidé à démissionner de vos fonctions de Premier Vice Président du MRC. Le parti prend acte de cette décision et vous exprime sa reconnaissance pour le chemin parcouru ensemble, dans l’engagement et l’abnégation, depuis sa création. Il vous souhaite beaucoup de courage et bon vent.

Pr. Maurice KAMTO, Président National du MRC.

Pr. Maurice Kamto, président national du MRC
Droits réservés)/n


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé