Opinions › Tribune

Lettre de la semaine: aux Africains qui renient leur africanité

Par François Zoomevele Effa

Lettre de la semaine: Aux Africains qui ont honte de leur culture et qui renient leur africanité

C’est un constat, c’est un fait, une réalité, les valeurs africaines foutent le camp, mais le plus terrible est que nous Africains, y contribuons allégrement. Alors, Mesdames et Messieurs les Africains complexés, cette lettre est pour vous.

Nous ne pouvons certes pas refaire l’histoire, mais nous ne sommes pas obligés de continuer à garder les tares qui nous ont été imposées du temps colonial, pire, les entretenir. Il est vrai que nous nous exprimons dans les langues de nos dominateurs culturels économiques et sociaux, nos colons; mais il y a belle lurette que nous savons, et ne chantons plus que nos ancêtres étaient Gaulois.

Alors, pourquoi continuer de singer des valeurs d’une civilisation qu’on nous a imposée en reniant et en tuant la nôtre? Un grand Homme de lettres africain, Bernard B. DADIER, a écrit:

« Je vous remercie mon Dieu de m’avoir créé Noir
D’avoir fait de moi, la somme de toutes les couleurs
………….
Le blanc est une couleur de circonstance
Le noir la couleur de tous les jours……..
Je porte le monde depuis l’aube des temps
Et mon rire sur le monde, dans la nuit,
Crée le jour.»

Alors, mon frère, ma s ur, mes enfants, pourquoi avez-vous honte de votre couleur de peau, pourquoi vous décapez vous avec des produits blanchissants et cancérigènes de surcroît?

Pourquoi avez-vous honte de vos beaux cheveux crépus ? Vous les lissez, les défrisez afin qu’ils soient comme les cheveux des blancs! Ces perruques ridicules, ces rajouts, ces tissages, quand vous les portez Mesdames, c’est un signe manifeste de complexe d’infériorité raciale et de reniement de vos origines, et pour beaucoup d’entre vous de l’ignorance et de la médiocrité.

Quant à vous, Juges Magistrats et Avocats africains qui vous affublez de perruques du moyen âge occidental dans vos tribunaux et vos cours de justice, vous êtes la risée et la honte du peuple car votre accoutrement officiel est une soumission culturelle, un esclavagisme et une soumission à des valeurs qui n’ont rien à voir avec la souveraineté.

Pourquoi, Messieurs les Chefs d’états, ne montrez-vous pas l’exemple en vous habillant à l’africaine? Madiba, notre référence, oui MANDELA le faisait. C’est une fierté de voir certains hommes politiques en tenues africaines, même s’ils sont des doungourous ou griots comme BAKARI, ils sont plus agréables à regarder – et pas à écouter- que certains de leurs collègues toujours en trois pièces …cuisine salle de bain…. comme le Fameux NDONGO qui tient de son père spirituel Barthélémy.

Dites-moi pourquoi, dans vos réceptions officielles, dans vos ambassades et présidences… les tenues correctes exigées sont les tenues occidentales! Je ne puis m’empêcher de conclure avec David DIOP:

«Afrique, mon Afrique!
Afrique des fiers guerriers dans les savanes ancestrales……
Afrique, dis-moi , mon Afrique,
Est ce donc toi ce dos qui se courbe et se coche sous le poids de l’humilité?
Ce dos tremblant à zébrures rouges
Qui dit oui au fouet»

C’est fouet de l’impérialisme, le fouet de la mondialisation, la mauvaise mondialisation culturelle. Il est temps de continuer à cultiver l’apprentissage de nos langues, et cessons de les appeler dialectes, en mettant en valeur notre civilisation qui a une grande partie de sa richesse dans l’oralité. Bonne vacances et à bientôt, en septembre.

François Zoomvele Effa
Journalducameroun.com)/n


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé