Opinions › Tribune

Lettre du Secrétaire Général de la FIFA au Secrétaire Général de la Fédération camerounaise de football

Par Jérôme Valke, Secrétaire Général de la Fifa

Cher Secrétaire Général,

Nous accusons réception de votre courrier du 26 mai portant sur les décisions de la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage du Comité Olympique et sportif du Cameroun au sujet des élections de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) qui a retenu notre attention. De même, nous avons pris note de la correspondance du Ministre des Sports et de l’Education physique du 29 mai 2013 au sujet de la nomination d’une Commission ad hoc chargée de remédier à la situation actuelle.

Nous sommes tout d’abord surpris de constater que la Chambre du Comité olympique et Sportif du Cameroun a statué sur le processus électoral alors que selon les statuts de la Fécafoot, ses compétences se limitent à des litiges sportifs et ne s’étendent donc pas aux contentieux électoraux. Nous estimons que dès lors, qu’elle n’est pas légitime pour juger des cas dont elle a été saisie.

Egalement, la décision du Ministre des Sports ne manque pas d’inquiéter car la nomination d’une quelconque Commission est du domaine réservé de la Fécafoot et de la Fifa selon les statuts respectifs.

Nous vous rappelons que les statuts de la Fifa, en leurs articles 13 et 17, exigent des associations membres qu’elles gèrent leurs affaires de façon indépendante, faute de quoi elles sont passibles de sanctions. Nous sommes également confiants que les autorités sauront garantir la sécurité nécessaire pour la tenue de l’Assemblée générale élective.

Dans ces conditions, nous vous recommandons d’organiser le plus rapidement possible les élections au niveau fédéral en conformité avec les statuts de la Fécafoot en espérant que le processus sera mené à bien sans plus aucune entrave. Il serait en effet dommage que la situation se détériore davantage alors même que le Cameroun est en pleine campagne qualificative pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2014 de la Fifa.

Nous vous demandons de bien vouloir nous tenir informés de l’évolution de la situation et de nous fournir un compte rendu au plus tard le 6 juin 2013.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Secrétaire Général, nos sentiments sportifs les meilleurs.

A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut