Lettre ouverte à S. E. Paul Biya

Rosine Ebessa Nang, Présidente de l’association « Amour Pour Tous »

Excellence Monsieur le Président,

C’est avec beaucoup de respect que je viens m’adresser à vous par le biais de cette lettre pour parler de l’avenir du Cameroun au nom des membres de l’association « Amour Pour Tous ». Cette Association que je dirige depuis dix ans lutte pour le bien-être des personnes en détresse et des enfants déshérités. Vous comprenez de ce fait que notre action est principalement tournée vers l’aide et la protection des populations les plus fragiles.

Excellence Monsieur le Président, nous avons lu avec un plaisir immense, les multiples motions de soutien rédigées par les Camerounais de tous bords dans l’optique de vous inviter à présenter votre candidature à l’élection présidentielle 2011. Cependant nous restons dans l’expectative.

Nous sommes convaincus de l’amour profond que vous portez à ce pays, mais à la question de savoir si vous écouterez la voix ou mieux les supplications du peuple, personne ne peut y répondre avec exactitude si ce n’est vous-même. Cela donne lieu à quelque crainte. Nous ne souhaiterions pas que vous nous jouiez quelque mauvais tour en refusant de présenter votre candidature. Vous avez su préserver la paix dans notre pays. L’intégration nationale est désormais une réalité dans notre pays. Vous êtes parvenu à rassembler ces frères d’un genre particulier, qui n’ont ni la même langue, ni la même religion, ni les mêmes coutumes et pourtant qui se vouent un amour fraternel certain. Ce sont les frères d’une même nation, le Cameroun. Un pays qui nous est cher à tous. Malgré le contexte économique parfois très difficile sur le plan international (crise économique, dévaluation du Franc Cfa et récemment la crise financière internationale), vous avez continué à multiplier les efforts en vue de conduire le Cameroun vers un développement effectif. Nous avons espoir par ailleurs que la lutte contre la vie chère, l’une de vos grandes batailles du moment connaitra bientôt un dénouement qui nous sera favorable. Le bilan de vos réalisations est fortement impressionnant et nous ne saurions en aucun cas avoir la prétention de le réduire en quelques lignes.

Pour tout dire, j’ai été à deux doigts de présenter ma candidature à cette élection présidentielle. Les moyens financiers auraient peut-être fait défaut, mais pas véritablement, je suis par ailleurs Journaliste, consultante en communication et artiste-musicienne. Tout simplement, j’ai écouté la petite voix qui m’a dit de vous supplier de présenter votre candidature à travers cette missive. Je ne suis pas une illuminée, mais je puis dire que c’est la voix de Dieu qui m’a parlée. En ma qualité d’ancienne de l’église presbytérienne du Cameroun, j’ai pensé qu’au-delà des atouts intellectuels requis, je dispose des qualités humaines qui peuvent m’amener à pratiquer justice et équité vis-à-vis du peuple. Vous, Excellence, le faites si bien depuis des années. Vous avez un sentiment humain très développé. Vous êtes un homme juste avec son peuple. Comme un bon père de famille, vous accordez une importance égale à toutes les régions du Pays. Je suis originaire de l’arrondissement de Bengbis dans le département du Dja et Lobo, ce qui signifie que je suis de la même ethnie que vous ; cependant cela ne justifie nullement cet appel à candidature.

Vous n’êtes pas sans savoir que la ville de Bengbis ne dispose pas de route bitumée. Ces routes qu’on trouve aisément dans d’autres régions du Cameroun. Bengbis n’a ni Directeur Général de société, ni Ministre. Mais voir la majorité des régions qui ont été développées depuis votre accession au pouvoir est pour nous une grande satisfaction. Vous êtes un Président juste et intègre. Vous êtes le Président de tous les camerounais. Il est vrai que l’on compte encore des milliers de personnes qui vivent dans des conditions véritablement précaires et c’est du reste le cas dans tous les pays du monde ; Toutefois je reste convaincue que vous saurez trouver des solutions pour tout le monde. Dans l’un de vos discours vous disiez : « L’objectif ultime de mon action demeure le développement durable du Cameroun au profit des Camerounais. Il s’agit de donner à chaque Camerounais la possibilité de se nourrir, de se soigner, de se loger, d’élever ses enfants, d’assurer leur scolarité, d’aller et venir en toute saison et en toute sécurité, de bénéficier d’un emploi.» vous émettiez du reste le v u que vous puissiez voir cette grande ambition se transformer en réalité pour tous. Des actions remarquables ont été réalisées dans cette perspective et on peut noter des avancées dans divers secteurs.

La situation qui prévaut aujourd’hui nous amène à nous poser de nombreuses questions essentielles. Les discours des hommes politiques c’est bien beau, mais quel crédit y accorder ? Faudrait-il risquer la stabilité, la paix et le développement de notre pays au nom du changement ? Quelles sont les motivations sécrètes des uns et des autres ? L’on a vu des hommes apparemment irréprochables, accéder à de hautes fonctions dans notre pays et faire pire que leurs prédécesseurs (tribalisme, pillage, détournements de fonds publics etc.). Sommes-nous sûrs que les autres candidats auront la crainte de l’Eternel ? Le Cameroun est un Pays béni et pour que ces bénédictions continuent d’affluer, il est important que notre chef d’Etat soit un fils de Dieu. Nous avons coutume de dire que l’Eternel est tout puissant, mais dès lors qu’il opère des miracles dans nos vies, nous n’acceptons plus que ce soit le fait de sa volonté, surtout en Afrique. Vous êtes Fils de catéchiste et sur vous pleuvent encore ces grâces et bénédictions que l’Eternel a déversées sur vos parents et leur postérité. Cet autre mandat pourrait vous permettre de vivre l’éclosion des grands projets structurants qui ont vu le jour sous votre houlette : Le port en Eau profonde de Kribi, la construction de dix mille logements sociaux, les nombreux chantiers en cours en vue de l’amélioration de l’approvisionnement en eau potable dans notre pays etc.

Excellence, au cas où vous viendrez à répondre favorablement aux supplications des Camerounais, l’association « Amour Pour Tous » souhaiterait soumettre à votre appréciation quelques propositions allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie de tous, votre priorité :
Construction de dix mille logements sociaux par l’Etat camerounais tous les deux ou trois ans. Cela va entraîner une baisse des prix des logements d’une manière générale.
Prélèvement de 5% sur les salaires des agents du secteur public et parapublic percevant un salaire de base supérieur ou égal à deux cent mille FCFA. Nous savons que le secteur universitaire est l’un des points véritablement positifs de votre bilan au vu des actions menées. Nous estimons toutefois, qu’une partie de ces fonds pourra être reversée comme bourse tous les trimestres ou tous les semestres aux étudiants camerounais. L’autre partie pourra être allouée sous forme d’indemnité tous les mois aux adultes handicapés, ne justifiant pas d’autres ressources. Une telle action pourra contribuer à renforcer l’esprit de solidarité entre les citoyens camerounais pour lutter tous ensemble contre la pauvreté. Si cette proposition ne vous agrée pas, l’Etat pourrait créer un fonds national de solidarité. Les ressources proviendraient dès lors des subventions de l’Etat, des dons, des legs.

Envisager dans les années à venir l’indemnisation du chômage.
Notre Pays est en train d’avancer inéluctablement vers la voie du développement et une démocratie réelle. Nous sommes optimistes sur l’avenir du Cameroun. Par la grâce de Dieu, les supplications des uns et des autres seront peut-être entendues. Merci.

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé