› Eco et Business

L’étude de faisabilité du chemin de fer Edéa-Kribi-Lolabe attribuée à une entreprise chinoise

Le projet de réalisation de cette ligne ferroviaire destinée à desservir le port en eau profonde de Kribi a été attribué à la China Harbour Engineering Company Ltd. (CHEC)

L’entreprise chinoise China Harbour Engineering Company Ltd. (CHEC) a signé, mercredi à Yaoundé, un mémorandum d’entente avec le gouvernement camerounais relatif à la construction du chemin de fer Edéa-Kribi-Lolabe, rapporte la radio publique nationale.

Ledit mémorandum accorde à CHEC la réalisation des «études de faisabilité» et la «mobilisation des moyens financiers», a indiqué le ministre des Transports, Robert Nkili. Il s’agit d’un «accord de principe», une «sorte d’onction», a-t-il souligné.

Le chemin de fer Edéa-Kribi-Lolabe est destiné à desservir la zone portuaire (le port en eau profonde de Kribi en l’occurrence), au désenclavement des bassins de production agricoles et miniers ; et à l’amélioration de l’offre d’infrastructures ferroviaires. La ligne est prévue sur une distance de 136 KM avec une emprise de 100 mètres sur la route.

Le cout estimatif de ce projet, que le gouvernement camerounais souhaite réaliser en partenariat public-privé, est de 468,71 milliards de FCFA.


src.ca)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut