› International

Liban: Benoît XVI en visite

Le souverain pontife effectue dès ce jour sa deuxième visite au Proche-Orient, après celle en Terre sainte en 2009

Quinze années après la venue de Jean-Paul II au Liban en 1997, les libanais accueillent ce vendredi 14 septembre 2012, le Pape Benoît XVI. A l’occasion de sa première visite dans un pays multiconfessionnel qui a connu une guerre civile destructrice de 1975 à 1990 le Pape, âgé de 85 ans, sera saluée à son arrivée par 21 salves de canons de l’armée et accueilli par le président de la République Michel Sleimane et se rendra au siège de la nonciature à Harissa. Le Souverain pontife qui arrive dans une région en ébullition, où règne des tensions politiques, religieuses et communautaires, y vient, apporter les conclusions de l’assemblée spéciale qui s’était tenue à Rome en octobre 2010 pour les chrétiens du Moyen-Orient. Mais également, réconforter les chrétiens et leur dire de ne pas quitter leur pays à cause du mauvais souvenir du printemps arabe. Durant les trois jours que durera cette visite, il se rendra à la Basilique Saint-Paul, à Harissa, au nord de Beyrouth la capitale où il va signer l’exhortation apostolique, fruit du synode sur le Moyen-Orient. Le même jour, il rencontrera au palais présidentiel les responsables politiques et religieux dont les chefs des communautés musulmanes (sunnite, chiite, alaouite et druze). Autre moment fort de cette visite, sera sa rencontre avec les jeunes, chrétiens et musulmans, dans l’après midi de demain samedi à Bkerké, siège patriarcal maronite (Eglise catholique orientale).

La visite connaitra son apothéose dimanche matin par une messe solennelle en plein air sur le front de mer, au City Center Waterfront de Beyrouth. Plus de 75.000 places assises sont prévues, mais des milliers de personnes pourront aussi assister à la messe debout. Pour la circonstance de nombreuses routes libanaises, notamment la partie du pays appelée le pays chrétien situé au nord de Beyrouth, ont été décorées de drapeaux libanais et du Vatican. Un dispositif des bougies allumées a été installé depuis jeudi soir sur les toits de maisons en hommage à sa Sainteté. Selon les organisateurs, des délégations de chrétiens palestiniens, d’Égypte, de Chypre, de la Jordanie, de l’Irak et surtout de Syrie sont attendus à Beyrouth. Côté sécurité, les autorités libanaises ont affirmé à plusieurs reprises que toutes les forces de l’ordre étaient mobilisées en coopération avec les services de renseignements étrangers pour assurer une sécurité maximale. Cette visite intervient au moment où un film américain ridiculisant le Prophète Mahomet a déclenché des manifestations violentes dans plusieurs capitales de la région et une attaque à Benghazi (Libye), qui a causé la mort de quatre Américains, dont l’ambassadeur des États-Unis en Libye. Ceci non loin du Liban.


lorientlejour.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé