Société › Kiosque

Liberté de la presse 2014 : Le Cameroun perd 11 places

De 120ème en 2013, le Cameroun est passé à la 131ème position dans le classement 2014 de Reporters sans frontières. L’organisme pointe l’intransigeance du Conseil national de la communication.

La réorientation en 2013 des missions du Conseil national de la communication au Cameroun ne trouve pas grâce aux yeux de Reporters sans frontières. En novembre 2013 déjà, l’organisation de défense des droits de la presse dénonçait : « l’attitude intransigeante du Conseil national de la communication, présidé par Monseigneur Joseph Befe Ateba ». Elle rappelait pour cela le cas de Benjamin Zebaze et Guibaï Guitama, directeurs de publication du quotidien Ouest-Littoral et de l’hebdomadaire L’ il du Sahel. « La plainte contre Benjamin Zebaze déposée par Msgr Befe Ateba lui-même concernait un article du 10 octobre 2013 sur la polémique créée par l’interdiction par le CNC de la publication des tendances électorales. Celle contre Guibaï Gatama, émise par le délégué général à la Sureté national, Martin Mbarga Nguele, visait un article du 15 octobre 2013 concernant des affrontements à la frontière Cameroun-Nigéria », avait relevé l’organisation sur son site. Reporters sans frontières aura également eu, avant de publier le rapport 2014 qui vient d’être rendu public, à critiquer les autres décisions du CNC notamment les sanctions envers d’autres médias et le guide du reporter remis aux journalistes le 13 septembre 2013 pour leur expliquer les sanctions encourues en cas de publication des tendances des votes.

C’est donc un procès en règle contre les actions du CNC que Reporters sans frontières vient d’effectuer en reléguant le Cameroun à la 131ème place sur 180 pays considérés dans son classement. De quoi renforcer les critiques contre le régulateur camerounais des médias dont les actions sont constamment contestées par les éditeurs de presse. Le pays africain qui fait bonne figure dans le classement 2014 de RSF c’est la Namibie (22ème). Toutefois, c’est un pays africain qui ferme la boucle. L’Erythrée est en effet classé 180e sur 180 pays tandis que la Finlande occupe la première position. Dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) à laquelle le Cameroun appartient, le Congo arrive à la 82ème place, le Gabon à la 98ème, la République centrafricaine à la 109ème, le Tchad à la 139ème et la Guinée équatoriale à la 168ème position.

Kiosque de journaux à Yaoundé
AFP)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé