Sport › Football

Libye 2011: Les Lionceaux du Cameroun domptent les Fauves du Bas-Oubangui

Les hommes de Ndtoungou Mpilé ont battu facilement, en match aller, les Centrafricains (0-4)

C’est par un score fleuve de 4-0 que les juniors Camerounais sont venus à bout de leurs homologues centrafricains au stade de Roumdé Adjia, à Garoua. La rencontre comptait pour le match aller du 2nd tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations juniors qui aura lieu en Libye en 2011. Le festival camerounais a commencé à la 18ème minute. Sally Edgard, l’ailier de poche de Coton sport, qui évoluait devant son public, a été fauché en pleine surface de réparation. Sans aucune hésitation, l’arbitre central congolais Lazare Tsiba Kamba a indiqué le point de penalty. Le défenseur central Yaya Banana, le plus ancien de cette cuvée va exécuter la sentence et prendre William Pende à contre-pied.

Le deuxième but camerounais sera de nouveau l’ uvre de Yaya Banana, suite encore à une faute sur Sally Edgard, à la 35ème minute. Dès cet instant, les fauves du Bas-Oubangui semblent avoir la tête sous l’eau. Dans le temps additionnel de la première mi-temps, après un une-deux de toute beauté avec Sally Edgard, Christ Bondi va servir Yazid Atouba seul aux 6 mètres. Le sociétaire de Renaissance de Ngoumou ne va se faire prier pour placer le ballon sous le ventre de William Pende pour le troisième but camerounais. A quelques secondes de la mi-temps, la messe semble définitivement dite dans ce match aller. A la mi-temps, les Camerounais mènent sur le score de trois buts à zéro. Et pourtant, l’entame du match a été contrôlée par les Centrafricains. Mais les deux tentatives des jeunes Fauves du bas-Oubangui ont été repoussées par Jean Efala Konguep, le portier de Fovu de Baham, présent à la dernière Can cadet. Toutefois, les Lionceaux camerounais ont manqué d’ouvrir le score à la 9ème minute. La frappe de Franck Kom, le sociétaire de Panthère du Ndé, s’est écrasé sur la barre transversale du portier William Pende de la Rca.

Les Centrafricains pris dans l’étau des Camerounais
Journalducameroun.com)/n

De retour de la mi-temps, les poulains de Martin Ndtoungou Mpilé vont procéder comme si c’est un tout autre match qui débutait. Un pressing très haut va permettre aux Camerounais de récupérer le ballon dans la moitié de terrain centrafricain. Sur une mauvaise relance de la défense des jeunes Fauves, Sally Edgard va s’emparer du ballon, réussir un grand pont sur son adversaire direct et adresser un centre précis vers Christ Bondi. Le joueur de Bamenda Fc contrôle au premier poteau et trompe le gardien à ras de terre dans le petit opposé (4-0), nous sommes à la 53ème minute. La fin de la rencontre va être un long fleuve tranquille pour les Camerounais qui vont se contenter de contenir les timides offensives centrafricaines.

Martin Ndtongou Mpilé profite pour procéder à quelques changements. Thierry Tchuente, également présent à la Can cadet en Algérie, va entrer en jeu pour donner un peu plus de poids à l’entrejeu camerounais et calmer quelques peu les velléités adverses. Seule fausse note dans cette rencontre maîtrisée par les lionceaux camerounais, la sortie sur blessure du très remuant Sally Edgard, victime du tacle très appuyé d’un Centrafricain, sans doute excédé par les débordements incessants du sociétaire de Cotonsport de Garoua. Avec ce large succès, le Cameroun a pris une belle option pour le tour suivant. Dans deux semaines à Bangui, lors du match retour, les hommes de Martin Ndtoungou Mpilé iront pour préserver les acquis.

Personne n’a pu arrêter Sally Edgar
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut