Sport › Football

Libye-Cameroun (2-1): Le jeu et les joueurs

Le Cameroun doit retrouver un équilibre au milieu de terrain et des joueurs complémentaires en attaque, tout en résolvant le problème de son flanc droit défensif

Idriss Carlos Kameni: Face aux virevoltants attaquants des Chevaliers de la Méditerranée, le gardien de but de Malaga a fait quelques bons arrêts, avant sa sortie hasardeuse sur corner qui a conduit aux deuxième but libyen.

Georges Constant Mandjeck: Défensivement le joueur d’Auxerre a été assez présent. En revanche, il n’a rien apporté sur le plan offensif. Incapable de réussir le moindre centre ou apporter le surnombre en attaque, il reste le maillon faible de l’équipe camerounaise.

Nicolas Nkoulou Ndoubena: De retour de blessure, le capitaine des Lions a semblé manquer de rythme, surtout en première mi-temps. Solide dans les duels et très à l’aise balle au pied, le défenseur de Marseille a effectué des belles relances.

Aurélien Chedjou Fogang: La complémentarité du défenseur de Lille saute à l’ il avec Nicolas Nkoulou. Mais, il a semblé un peu lourd face aux rapides attaquants libyens. Dans l’ensemble, il livré une copie assez correcte.

Eric Maxim Choupo-Moting: L’attaquant de Mayence a une fois de plus montré qu’il était l’homme providentiel des Lions. Mais cette fois-ci, ce fut en pure perte. Son bagage technique et ses qualités athlétiques font de lui un atout incontestable de l’attaque camerounaise.

Henri Bédimo Nsamé: Assez costaud défensivement, le latéral gauche camerounais, a, comme à son habitude, beaucoup apporté sur le plan offensif. Mais, le champion de France s’est quelques fois montré imprécis dans ses dernières passes.

Stéphane Mbia Etoundi: Auteur d’un des rares tirs cadrés des camerounais, le milieu marseillais a fait parler durant toute la rencontre son impact physique. Très disponible dans l’animation offensive, il lui a toutefois manqué de précision sur certaines passes.

Landry Nguémo: Le joueur de Nancy en dépositaire du jeu des Lions a touché de nombreux ballons. Mais sur les balles arrêtées, il s’est montré assez maladroit. En deuxième mi-temps, quand les Libyens jouaient regroupés derrière, il n’a pas su bien orienter le jeu.

Alexandre Song Bilong: Le milieu de terrain le plus avancé des Lions a beaucoup tenté dans l’animation offensive. Le fait de jouer plus haut l’a certainement empêché d’avoir une vision un peu plus globale du jeu. Le milieu d’Arsenal a péché dans la transmission de la dernière passe.

Benjamin Moukandjo: L’attaquant de Nancy est a créditer d’une grosse activité sur le flanc droit. Il a notamment, sur le plan défensif, plusieurs fois couvert Georges Mandjeck. Mais, comme face à la RDC, on l’a peu vu dans son principal rôle offensif.

Aboubacar: Altruiste, l’attaquant de Valenciennes a donné une bonne passe à Chedjou qui a malheureusement écrasé sa frappe. Très peu complémentaire de Choupo-Moting, il s’est très peu illustré en attaque. Son remplaçant, Edgard Salli n’a pas été plus heureux.

Lions indomptables du Cameroun
Jean Jacques Ewong – Journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé