› International

Libye: La fin du règne Kadhafi est-elle imminente?

Les rebelles sont entrés dans la capitale, ils lancent leur radio et des combats font rage autour de la maison du colonel Kadhafi ce lundi

Scènes de liesse à Tripoli et Benghazi, mais aussi Tunis et Washington ce 22 août 2011. Les partisans de la rébellion libyenne y croient: La fin du régime Kadhafi est proche. Les rebelles ont atteint dans la nuit d’hier dimanche à ce lundi, le c ur de Tripoli, la place Verte, un lieu symbolique où les partisans du régime avaient l’habitude de se rassembler pour exprimer leur fidélité au leader. Et de nombreux habitants de la capitale ont reçu un texto du Conseil national de transition (CNT, organe politique des rebelles) disant: Dieu est grand. Nous félicitons le peuple libyen pour la chute de Mouammar Kadhafi. Pourtant, la bataille de Tripoli n’est pas encore terminée. Les combats continuent, notamment autour de la résidence du Guide libyen. Je vous mets en garde. Des poches de résistance (des forces pro-Kadhafi) sont toujours localisées dans et autour de Tripoli, a prévenu Mahmoud Jibril, l’un des principaux responsables du Conseil national de transition (CNT, organe politique de la rébellion). Alors que Kadhafi reste introuvable, deux de ses fils, Mohammed Kadhafi et Seif al-Islam, ont été arrêtés. Le premier, Mohamed Kadhafi est arrêté en direct à 9h45mm alors qu’il était en train de répondre à une interview à Al Jazeera, pendant ce temps, un autre fils du colonel entend des coups de feu des rebelles qui pénètrent dans sa résidence.

Les rumeurs de la fuite du Guide libyen courent dans tous les sens. Mais, Pretoria dément la rumeur d’un exil de l’ancien dirigeant libyen vers l’Afrique du Sud. Nous ne savons pas où est Mouammar Kadhafi. Nous supposons qu’il est encore en Libye. Nous ne sommes pas en train de spéculer s’il veut venir en Afrique du Sud, déclare Maite Nkoana-Mashabane, ministre sud africain des relations internationales. Le gouvernement sud-africain voudrait réfuter et démentir les rumeurs selon lesquelles il a envoyé des avions en Libye pour transporter le colonel Kadhafi et sa famille vers une destination inconnue, a-t-elle déclaré à des journalistes. Et autour de 8H11mm, la précision arrive:il est toujours à Tripoli et serait actuellement dans sa résidence de Bab Al-Aziziya, affirme un diplomate qui souhaite garder l’anonymat. De violents combats font rage autour de cette forteresse de plusieurs hectares. Cibles de plusieurs raids de l’Otan depuis le début des opérations en Libye, en mars, quasiment tous les bâtiments ont été rasés par les bombardements de l’Alliance atlantique. Mais le colonel Kadhafi disposerait de plusieurs bunkers dans sa résidence. A l’international, les réactions ne se sont pas fait attendre. L’Union européenne estime que la fin du régime de Kadhafi est proche, affirme le porte-parole. En Angleterre, David Cameron est rentré à Londres. Il interrompt ses vacances en Cornouailles pour présider ce matin une réunion du Conseil national de sécurité sur la Libye. Les Etats-Unis ont intensifié ces derniers jours leur activité aérienne autour de Tripoli en utilisant des drones Predator pour détecter, suivre et à l’occasion frapper les troupes du colonel, rapporte le New York Times. Ces raids ont détruit les infrastructures militaires du régime.

Radio rebelle
Les rebelles libyens ont annoncé la mise en service dimanche soir 21 août d’une radio rebelle à Tripoli. Ils y diffuseront notamment des enregistrements de conversations radio entre soldats pro-Kadhafi faisant état d’exécutions sommaires de manifestants anti-régime. 91.1 FM Radio Tripoli débutera ses émissions ce soir sur la bande FM dans la capitale, a indiqué dans un communiqué le Centre des médias du conseil militaire de Misrata. Nous diffuserons un bulletin d’informations toutes les 15 minutes, a-t-il expliqué. Dans le même communiqué, le Centre des médias a rendu public ce qu’il présente comme des enregistrements sonores de conversations radio entre militaires du régime qui montrent les brutalités et les tueries perpétrées contre les civils à Tripoli. Ces voix sont celles des forces de sécurité de Kadhafi ordonnant de tuer des manifestants et leurs familles, selon cette source, qui y voit une preuve des violations des droits de l’Homme actuellement perpétrées par le régime et qui démontre que Kadhafi est en train de créer en bain de sang à Tripoli. Ne soyez pas des lâches! Tirez sur quiconque crie Allah Akbar!, ordonne une voix martiale sur l’un de ces enregistrements. De toute façon, Tripoli vit en ce moment un temps fort de son histoire, tout peut arriver, rien n’est exclu, tout le monde entier attend l’issue de cette histoire.

La fin du régime de Kadhafi serait proche!
Google images)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé