› International

Libye: Mais où est donc passé Kadhafi?

Le colonel reste introuvable. Dans un nouveau message audio, il appelle la population à se venger des rebelles

Mouammar Kadhafi est traqué, mais reste toujours introuvable. Le dirigeant continue de narguer ses adversaires. Il s’est exprimé dans un nouveau message diffusé hier jeudi par une télévision libyenne qui lui est encore fidèle. L’ancien maître de Tripoli, dont la tête a été mise à prix, appelle ses derniers partisans à la résistance et à libérer Tripoli. Pendant ce temps, le gouvernement des rebelles, le comité exécutif du Conseil national de transition (CNT), jusque-là installé à Benghazi, a été transféré à Tripoli la capitale qu’il semble contrôler à 90%, a annoncé dans la nuit de jeudi à ce vendredi son vice-président. A Benghazi, fief des rebelles dans l’est du pays, le chef du CNT avait promis de récompenser, lors de la reconstruction du pays, les Etats ayant aidé la Libye en fonction du soutien qu’ils ont apporté aux insurgés.

A New York, le Conseil de sécurité de l’ONU a accepté de débloquer 1,5 milliard de dollars d’avoirs libyens pour aider les rebelles à la reconstruction du pays. Cette somme est retenue pas les Etats-Unis qui veulent envoyer 500 millions de dollars à des groupes humanitaires internationaux, 500 millions au CNT pour payer des salaires et des services essentiels et 500 millions à un fonds international pour la Libye pour acheter du carburant et d’autres biens de première nécessité. A Washington, la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a appelé les rebelles libyens à se montrer fermes face à la violence extrémiste et estimé que les prochains jours et semaines seront critiques en Libye. En fin de soirée, la bataille faisait rage dans le quartier Abou Salim, tenu farouchement par les soldats du colonel, toujours insaisissable. Des milliers de prisonniers politiques ont été libérés par les insurgés.

Les affrontements continuent dans le centre de la capitale mais aussi à Syrte, autre fief de Kadhafi, que l’Otan bombarde afin d’aider les insurgés à pouvoir investir cette ville, bastion du régime. C’est là que le colonel aurait été localisé, selon des informations circulant dans l’entourage de Nicolas Sarkozy. Ces sources indiquaient que les rebelles pensaient avoir enfin localisé le leader libyen. Le colonel et certains de ses fils auraient été pris au piège dans un bloc d’immeubles à proximité de leur ancien QG. On évoquait même une prochaine capture. Depuis, plus rien. La situation est toujours aussi floue dans la capitale libyenne. En témoigne cette fusillade hier jeudi à l’hôtel Corinthia, qui abrite une partie de la presse internationale. Les insurgés s’emploient aussi à supprimer les dernières poches de résistance à Tripoli. Dans un quartier du sud de la capitale proche de la prison d’Abou Salim, ils ont lancé un assaut coordonné pour conquérir maison après maison et faire des prisonniers. Les forces de Mouammar Kadhafi ont pour leur part bombardé des positions rebelles à l’aéroport de Tripoli.

A l’étranger, l’après Kadhafi est acquis. La plupart des chancelleries ont reconnu le CNT. Le groupe de contact pour la Libye s’est réuni ce jeudi à Istanbul, assurant au CNT que 2,5 milliards de dollars d’avoirs seront débloqués d’ici à la fin d’août. Une conférence des «amis de la Libye» est prévue le 1er septembre à Paris. Depuis le début de l’insurrection à la mi-février, 20 000 personnes auraient été tuées, selon le CNT. Depuis samedi dernier, date du début de l’opération rebelle pour la prise de Tripoli, plus de 10 000 Libyens ont franchi la frontière avec la Tunisie au poste de Dehiba, d’après le HCR. Mais pendant que tout le monde entier s’accorde à appeler Kadhafi « l’ancien homme fort de Tripoli », les rebelles ne considèrent pas la bataille terminée tant que le guide libyen ne sera pas mort ou capturé.

Mouammar Kadhafi est introuvable
Google images)/n

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut

error: Contenu protégé