Société › Société

L’IDA va débloquer 170 millions USD pour des régions du Cameroun, du Tchad et du Niger situées autour du lac Tchad

Les fonds ont été approuvés par le Groupe de la Banque mondiale dans le cadre du Projet pour la relance et le développement de la région du lac Tchad (Prolac)

 

L’Association internationale de développement (IDA) – du Groupe de la Banque mondiale – va fournir un financement de 170 millions de dollars pour soutenir des projets de développement dans les polders du Tchad, les oasis du Niger et la région de l’Extrême-Nord au Cameroun, dans le cadre du Projet pour la relance et le développement de la région du lac Tchad (Prolac). 

Le financement a été approuvé par le Groupe de la Banque mondiale le 26 mai dernier.

Le projet “a pour objectifs d’appuyer les plateformes de coordination nationale et régionale et le renforcement des capacités locales, contribuer à la restauration d’une mobilité rurale durable et de la connectivité et consolider la reprise des activités agricoles rémunératrices dans certaines provinces du Cameroun, du Niger et du Tchad. Il appuiera également le partage de connaissances et le dialogue régional à travers une plateforme de données hébergée par la Commission du bassin du lac Tchad et accroîtra l’autonomie des communautés en misant sur l’engagement citoyen, les activités de cohésion sociale et les travaux publics à forte intensité de main-d’œuvre. Enfin, le projet soutiendra la remise en état des routes rurales et des petites infrastructures de transport ainsi que des investissements productifs pour augmenter la productivité dans les polders du Tchad et développer l’agriculture dans les oasis du Niger comme dans les zones proches du lac Tchad dans la région de l’Extrême-Nord, au Cameroun.”


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé