Sport › Football

Ligue 1, le camerounais Ignatius Ganago, fer de Lens

Ignatius Ganago, Fer de Lens

L’avant-centre de Lens a inscrit son quatrième but de la saison face à Nîmes dimanche dernier. Elu Homme du match, il concrétise l’état d’esprit solidaire et combatif de ses partenaires. D’autres camerounais se sont aussi distingués ce weekend.

Plus grosse recrue de l’histoire du RC Lens, Ignatius Ganago casse la baraque en ce début de saison sous ses nouvelles couleurs. Il y a trois ans, Ganago était ce jeune talent du Cameroun qui venait de poser ses valises dans l’Hexagone et découvrait le football européen avec l’espoir de s’y faire une place, donnant à l’Allianz Riviera de quoi fantasmer dès ses premières apparitions. Trois ans plus tard, l’attaquant prend enfin son envol, avec un début d’exercice 2020-2021 forçant l’admiration. Mais entre-temps, il a troqué son maillot rouge et noir pour une liquette sang et or.

La question de son utilisation dans le système de Franck Haise a beaucoup pesé dans la balance au moment de son déménagement dans le Pas-de-Calais : « Le 3-4-1-2, c’est l’idéal pour ma vitesse. C’est pour ça que j’ai signé. […] C’est vrai que les deux dernières années en Ligue 1, je n’ai pas vraiment joué en pointe, qui est mon poste de prédilection. » Il faut dire qu’à Nice, où il évoluait comme ailier droit, le natif de Douala était peu à l’aise.

Ce dimanche, Lens a dû se contenter d’un match nul (1-1) à Nîmes après avoir pourtant longtemps cru pouvoir enchaîner un quatrième succès de rang grâce à un nouveau but d’Ignatius Ganago. Il marque ainsi son quatrième but de la saison, meilleur total à égalité avec le lyonnais Memphis Depays. L’ancien pensionnaire de l’École de football des Brasseries du Cameroun a déjà fait mieux que la saison dernière à Nice (trois buts en 26 matches).

Dina Ebimbe, buteur

Dans le même temps, Saint-Etienne s’est incliné à domicile face à Rennes (0-3). Le défenseur central camerounais de Saint-Etienne Harold Moukoudi a fait un match moyen. A l’image de son superbe tacle glissé, son match a plutôt bien commencé, mais le défenseur central gâche tout avec son positionnement défaillant sur le deuxième but puis en se faisant déposer par Hunou sur le dernier. Son compatriote et partenaire Yvan Neyou entrée pendant la pause a apporté davantage d’impact sans pour autant briser la domination rennaise dans l’entrejeu.

Mené à deux reprises, Angers a su inverser la tendance pour remporter son troisième succès de la saison face à Brest (3-2). Stéphane  Bahoken, l’attaquant angevin, pas très en verve dans ce match, est sorti à la 71ème minute, remplacé par Loïc Diony.

Par ailleurs, Montpellier n’y arrive toujours pas à l’extérieur. En déplacement à Dijon pour signer une troisième victoire consécutive en L1, les Montpelliérains ont arraché un match nul face à des Dijonnais efficaces (2-2). L’ouverture du score est l’œuvre du Franco-camerounais de Dijon Dina Ebimbe, à la huitième minute. Remplaçant à l’entame du match, le latéral gauche de Montpellier Oyongo Bitolo a fait son entrée à la 84ème minute.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé