Sport › Football

Ligue 1/Cameroun: A la découverte de l’Union des mouvements sportifs de Loum

Pour sa première saison parmi l’élite, le club cher à l’honorable Pierre Kwemo qui a connu une ascension fulgurante, manifeste davantage d’ambitions

La petite localité de Loum a connu une effervescence particulière samedi dernier. Dans une ambiance festive, au stade municipal de Loum, l’Union des mouvements sportifs (Ums) présentait son effectif pour la saison 2014, aux élites de la localité, membres et sympathisants du club. A l’applaudimètre, Pierre Womé Nlend, le transfuge de Canon, a été longuement ovationné. «C’est énorme ce qu’a accompli l’Ums en peu de temps. peut être même un peu trop», indique, avec sourire, un supporter. En effet, en terminant la saison dernière comme leader de la Mtn Elite Two avec 53 points, l’Ums de Loum a gagné sa place en Ligue 1, sans contestation possible. A la surprise générale surtout, pour cette équipe née il y a seulement quatre ans. Après une saison passée en D3, puis une autre en D2 régionale du Littoral en 2012, elle a réussi son examen de passage parmi l’élite au bout d’une seule année. Pour l’honorable Pierre Kwemo, le propriétaire de cette équipe, le secret de la réussite réside dans «l’ambition et le travail».

Pour réussir son pari, le président de l’Ums a confié les clefs de son équipe à un entraîneur expérimenté, Engelbert Mbarga. L’ancien sélectionneur des juniors, a signé un contrat de trois millions, pour un salaire de 300 000 F cfa par mois. Il a également des avantages en termes de primes de crédit de communication et de carburant hebdomadaire. « Vous connaissez l’adage, pour vivre heureux, il faut vivre cacher. Le cadre est bien et propice pour travailler en toute sérénité. Nous allons disputer tous nos matches à fond, tant en Coupe qu’en championnat », prévient l’entraîneur principal.

Le coach est persuadé que son équipe aura son mot à dire. Avec ce championnat à 36 journées, une grande première dans l’histoire du football camerounais, la mission d’Engelbert Mbarga s’annonce délicate, mais pas insurmontable. L’Ums a déjà réussi une chose : conserver la quasi-totalité de l’ossature qui a permis au club d’accéder en D1. Sur les 34 joueurs en lice pour cette saison, l’on compte 14 anciens. Seul l’entraineur Augustin Kamga, qui a terminé la saison, après le départ de Tonye Tonye, a été prié d’aller vendre son talent ailleurs. Pour connaitre une bonne entame de saison, le club a effectué un stage d’une vingtaine de jours, ponctué par trois matches amicaux.

UMS de Loum, cuvée 2014
journalducameroun.com)/n

Le 18 janvier, au stade de Réunification, l’Ums a été tenu en échec par New Stars de Douala, 0-0. Trois jours plus tard, sur le même stade, l’Usm a battu l’Union de Douala 2-1. Lors de son dernier match test, samedi 25 janvier, au stade Samuel Disaké de Njombé (le stade de Loum n’a pas été homologué par la Ligue pro) le club cher au président Kwemo, du fait de son inefficacité offensive, a été défait 0-1, par Douala Athletic club. A l’Ums, on espère ne pas connaitre souvent de pareille défaite cette saison. Premier élément de réponse ce dimanche, avec la réception de Sable de Batié, pour le compte de la première journée de Ligue 1, saison 2014.

L’honorable Pierre Kwemo, propriétaire de L’UMS de Loum
journalducameroun.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé