Sport › Football

Ligue des champions: Coton Sport défie Enyimba

Les Cotonniers affrontent le double vainqueur de l’épreuve en 2003 et 2004 ce samedi à Garoua, pour la suprématie dans le groupe A

Les matches de poule de la Ligue des champions s’annoncent très serrés cette saison. A la première journée, dans les groupes A et B, tous les quatre matches s’étaient soldés sur des scores de parité. Ce samedi à Garoua, à 15h, le fait de jouer sur son terrain sera-t-il plus favorable à Coton Sport qui reçoit Enyimba d’Aba? Le manque de compétition pourrait affecter le champion du Nigeria, qui entre temps n’a pas joué en championnat. Alors que Coton Sport ne s’est pas contenté des seuls entraînements pour procéder aux ajustements nécessaires. Les Cotonniers, ont, à l’occasion de la dernière journée du championnat du Cameroun, disputé : « un match de gala et d’entraînement contre Lausanne» dixit Denis Lavagne, le manager général de Coton Sport. Toutefois, c’est avec application que le champion du Cameroun a terminé la saison en beauté en battant le dernier (2-0). Preuve que du côté de Coton Sport, le match face à Enyimba s’est préparé dans la plus grande sérénité. Avant l’ultime journée de la Mtn elite One, Coton Sport a largement dominé l’Association des forces armées et police (AS FAP), club de la Ligue du Centre, (6-0) pour le compte de la demi-finale aller de la Coupe du Cameroun.

Les Nigérians d’Enyimba redoutent particulièrement leur déplacement au stade Roumdé Adjia. Ils se souviennent de la lourde défaite subie le 20 septembre 2008 lors de la dernière journée des matches de poules de cette même Ligue des champions. Ils avaient encaissé trois buts sans marquer. Il y a trois ans, Enyimba avait été battu en demi-finale par Al Ahly et Coton Sport avait ensuite cédé face au même adversaire en finale. Les Nigérians n’hésitent pas à parler du «Big match». Il y aura donc une ambiance surchauffée à Garoua, pas seulement sur la pelouse, mais également dans les quartiers, où la colonie des Nigérians est fortement représentée.

Pour ce match de la deuxième journée, Denis Lavagne a quelques soucis. Son effectif est incomplet. « Il va falloir trouver une solution à l’absence de Momi Hilaire (le meilleur buteur du championnat a obtenu un carton rouge à Casablanca face au Raja, Ndlr). Celle qui aurait consisté à le remplacer par Edgard Salli est tombée à l’eau car cet autre attaquant s’est engagé avec Monaco. De toute façon, on trouvera. Dans cette phase de la compétition, ce sont les points marqués à l’extérieur qui font la différence, les équipes qui se qualifient étant généralement celles qui ont commencé par engranger le maximum de points devant leur public », explique, un brin optimiste, le technicien français. Son capitaine, Sébastien Ndzana Kana, joint au téléphone, se veut aussi rassurant : « Depuis le match contre Raja, nous avons Enyimba en ligne de mire. Nous avons bien travaillé pour préparer ce match. Je sens mes coéquipiers très concentrés. Ce ne sera pas une partie facile, mais nous jouons pour gagner ce match ». Dans l’autre match du groupe A, le Raja de Casablanca ira à Khartoum défier Al Hilal. Alors que dans le groupe B, le Wydad de Casablanca accueillera le Mouloudia d’Alger et Al Ahly va se déplacer à Tunis, où l’attend l’Espérance.

Coton Sport défie Enyimba en ligue des champions ce samedi 30 juillet
Journalducameroun.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé