Sport › Football

Ligue des champions de L’Uefa: Quatre camerounais sur huit en vue

Eto’o, Nkoulou, Matip et Chedjou ont participé, avec plus au moins de réussite, aux matchs de la 4e journée de la plus prestigieuse des compétitions européennes de football

C’est connu depuis quelques années déjà, Samuel Eto’o déçoit rarement en Ligue des champions. Presque jamais en fait. Après un début de saison poussif en Premier League (un but en quatre matchs), l’attaquant camerounais a prouvé hier, dans une compétition qu’il a déjà remportée trois fois, qu’il n’est pas loin de son meilleur niveau. C’est grâce à l’opportunisme de l’international camerounais, qui a contré un dégagement du portier Hildebrand, que Chelsea s’est idéalement lancé contre Schalke 04 (3-0, doublé du Camerounais) et se détache en tête d’un groupe E où Bâle a égalisé sur le fil chez lui contre le Steaua (1-1). Eto’o en inscrivant son 40ème et 41ème but dans cette compétition, en 88 matchs, a véritablement lancé sa saison. Joël Matip, titulaire en charnière centrale à Schalke 04, a beaucoup souffert de la vivacité de son capitaine en sélection, notamment en fin de première mi-temps.

Dans l’autre grosse affiche de la journée, le Fc Barcelone de Song Bilong a dominé le Milan Ac, 3-1. Après 45 minutes à sens unique, Barcelone et l’AC Milan ont livré une seconde période rythmée, ponctuée de plusieurs occasions, et longtemps indécise avant que Messi ne vienne tuer les derniers espoirs italiens. Le milieu camerounais Song Bilong a foulé la pelouse en toute fin de match, (88ème minute), en remplaçant Xavi Hernandez. Maintenant que le club catalan s’est qualifié pour les huitièmes de finale, à deux journées de la fin des matchs de poules, on en vient à souhaiter que Song Bilong soit plus présent dans la onze de départ du Fc Barcelone en Ligue des Champions

A Naples, Marseille de Nicolas Nkoulou, titulaire, a livré un beau match, mais est reparti néanmoins avec une quatrième défaite en autant de matchs. L’aventure en Ligue des champions est donc finie pour Nkoulou et ses coéquipiers. Le club phocéen, qui a perdu son septième match d’affilée en C1, a toutefois encore une infime raison de croire à la troisième place, synonyme de Ligue Europa. Mais il faudrait un miracle. Tout ceci n’est sans doute qu’un mal pour un bien pour une équipe qui doit absolument et avant tout se ressaisir en championnat (3 défaites et 1 nul lors des quatre dernières journées).

A Copenhague, Galatasaray s’est incliné 1-0. Grâce à une excellente première période et une seconde pleine de maîtrise, le club danois s’est imposé et relance les débats dans ce groupe B. Les Turcs, trop maladroits, manquent là une occasion en or de distancer la Juventus. Côté camerounais, Aurélien Chedjou tenait bien sa place en charnière centrale, alors que s’est depuis le bac des remplaçants que son compatriote et coéquipier Dany Nounkeu a assisté à la défaite des siens. C’est également depuis le banc que Gaétan Bong a vu son club de l’Olympiakos battre Benfica, 1-0. Aidé par une solide défense et un excellent Roberto Jimenez dans la cage, l’Olympiakos s’est imposé et réalise la belle opération face à un concurrent direct à la qualification. D’une inefficacité terrible, le Benfica compromet ses chances d’accrocher les huitièmes de finale. Enfin et s’est également connu depuis le début de saison Enoh Ewong n’entre pas trop dans les plans Franck De Boer, l’entraîneur de l’Ajax d’Amsterdam. C’est donc depuis son petit écran que l’international camerounais a regardé son club dominé le Celtic Glasgow 1-0, mercredi. L’Ajax a ainsi réalisé l’une des meilleures opérations de cette quatrième journée de C 1, puisqu’il passe devant son adversaire du soir, et recolle à un point du Milan AC, défait à Barcelone (3-1).

Eto’o la main sur l’épaule de son Jose Mourinho après le premier but

Getty Images Europe)/n

À LA UNE
Retour en haut