Sport › Football

Ligue des champions: Sur les 4 camerounais qui ont joué mardi soir, seul Joël Matip a quitté la pelouse avec le sourire

Le défenseur de Schalke sera peut être le seul représentant camerounais en demi-finale de C1

Sur les quatre internationaux camerounais (Samuel Eto’o, Joël Matip, Benoît Asssou-Ekotto et Sébastien Bassong) qui ont joué les matches aller des quarts de finale de la Ligue des champions, seul le défenseur central de Schalke 04 a quitté la pelouse avec le sourire. Lors de cette saison 2010/2011, Schalke 04 a quasiment deux visages. Schalke 04 en championnat et Schalke 04 en Ligue des champions, ce n’est clairement pas la même équipe. L’Inter Milan, le tenant du titre en Ligue des champions l’a appris à ses dépens. Les hommes de Ralf Rangnick, invités inattendus de ces quarts de finale, ont joué la carte de la surprise jusqu’au bout, affichant une étonnante capacité de réaction pour quasiment éliminer de la course les Nerazzurri. Qui, en l’espace de trois petits jours, ont tout perdu cette saison.

Humilié en championnat samedi dernier par le Milan Ac (3-0), l’Inter a vécu un énorme cauchemar à domicile face à Schalke (2-5), dans un match comptant pour les quarts de finale aller de la Ligue des champions. Menée au score dès l’entame du match, l’équipe de Schalke a obtenue son égalisation à la 17ème minute, grâce à Joël Matip. Sur le premier corner allemand de la rencontre, Farfan a trouvé la tête smashée de Papadopoulos. Julio César est à la parade mais repousse directement sur Joël Matip, qui catapulte le ballon au fond des filets à bout portant. Aligné au poste de défenseur central, l’habituel milieu récupérateur a fait un match correct, au grand désespoir d’un Samuel Eto’o, en manque de réussite. L’action qui résume le mieux la soirée de Samuel Eto’o est intervenue à la 49ème minute. Sneijder a trouvé Samuel Eto’o dans la surface. Le camerounais a feinté la frappe pour éliminer Howedes avant d’enrouler du gauche. Le ballon a pris la direction de la lucarne mais Neuer s’est détendu parfaitement et a claqué le ballon en corner. Pendant le temps additionnel, l’attaquant de l’Inter a une fois de plus manqué l’occasion d’améliorer son compteur but. Samuel Eto’o s’est infiltré dans la défense et est passé au milieu de trois défenseurs avant de prendre sa chance du pointu. Mais sa frappe est passée juste à côté du but de Neuer. A l’heure du bilan, l’Inter brillant en début de partie s’est effondré face à une belle machine allemande, conduite par le jeune Joël Matip, impérial en charnière centrale. Il faudra un miracle la semaine prochaine à Gelsenkirchen pour voir l’Inter renverser la vapeur.

Dans le même temps à Madrid, Tottenham vivait un scénario presque identique à celui de l’Inter. Pour son premier quart de Ligue des champions depuis 2004, le Real Madrid a remporté une large victoire (4-0) contre un Tottenham, réduit à dix pendant 75 minutes. Le Togolais Emmanuel Adebayor, qui adore marquer contre les Spurs, a inscrit un doublé. Benoit Assou-Ekotto, l’habituel latéral gauche a terminé le match au poste de latéral droit. A la 53ème minute le défenseur camerounais des Spurs a fait trembler Iker Casillas. Suite à une superbe demi-volée, la frappe de l’ex-lensois est passé de peu à côté et a donné des sueurs froides au portier madrilène. Sébastien Bassong a fait son entrée dans l’arène à la 80ème minute, remplaçant Corluka au sein de la défense des Spurs. Mais il n’a pas pu empêcher le quatrième but du Real.

Joël Matip est le seul camerounais qui a quitté la pelouse avec le sourire
www.spox.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé