Sport › Football

Lions indomptables: De l’ordre dans le paiement des primes

Le président de la République du Cameroun a dans sa décision du 26 septembre 2014 fixé les règles de fonctionnement et de gestion des questions de primes

Il y a désormais un délai connu pour la convocation des joueurs en sélection, ainsi que le temps imparti pour les négociations concernant les primes. Ce, de concert avec les joueurs ou leurs représentants. Les principaux bénéficiaires devraient en être informés dans un espace de temps précis. Samuel Eto’o, l’ancien capitaine des Lions qui s’est particulièrement engagé dans ce combat, devrait se frotter les mains. Le quadruple ballon d’or africain ne profitera malheureusement pas des réformes qu’il aura contribué à impulser.

A propos donc des primes qui ont toujours été la pomme de discorde entre joueurs et dirigeants, l’ordonnance fait savoir que désormais, le montant des primes des matches officiels et amicaux, ainsi que des primes de qualifications à l’occasion des compétitions officielles, est arrêté par décision du président de la Fecafoot en concertation avec le ministre en charge des Sports «six mois avant le début d’une phase finale d’une Coupe du monde ; trois mois avant le début d’une phase finale d’une Can ou d’une participation aux Jeux Olympiques; deux mois avant pour les autres compétitions officielles; un mois avant un match officiel de phase de qualification et 15 jours avant un match amical», détaille la décision présidentielle, qui précise que «le paiement des primes aux joueurs et aux membres des structures d’encadrement est assuré par la Fécafoot selon des modalités arrêtées par un texte particulier. Les ressources destinées au paiement des primes sont alloués par l’Etat à la Fécafoot sous la forme d’une subvention, selon les modalités fixées par un texte particulier».

Ces modalités sont aussi appliquées en ce qui concerne les primes liées aux recettes de sponsoring générées par nos sélections nationales de football. L’acte nouveau du chef de l’Etat indique aussi que «toute association ou société sportive affiliée à la Fécafoot et engagée dans une compétition officielle internationale, peut bénéficier des droits et avantages d’une sélection nationale de football selon des modalités fixées par un texte particulier».

Le montant de la prime des joueurs sera désormais fixé par le président de la Fecafoot en concertation avec le ministre des Sports
camerounsports.info)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé