Sport › Football

Lions indomptables : donner du temps à Song et son staff de bien travailler

Rigobert Song, dans la peau du sélectionneur des Lions

Les autorités en charge du football camerounais et les fans des Lions devront être patients afin que le staff bâtisse une équipe du Cameroun conquérante.

C’est désormais officiel. Seulement 3e de la Can disputée à domicile le mois dernier, Toni Conceição n’est plus le sélectionneur du Cameroun. Le ministre des Sports Narcisse Mouelle Kombi a annoncé le départ du technicien portugais ainsi que la nomination de Rigobert Song pour le remplacer.

L’ancien défenseur central devra vite s’adapter à son nouveau poste, les Lions indomptables étant attendus pour les barrages du Mondial 2022 contre l’Algérie les 26 et 29 mars. Absent du Mondial-2018 en Russie, le Cameroun vise une huitième qualification pour la phase finale.

« Les échéances à venir pour notre équipe nationale nécessitent de nouvelles orientations et un souffle nouveau », a indiqué de son côté le président de la Fecafoot, la star Samuel Eto’o, dans un communiqué. Une tâche qui s’annonce immense, tellement le coach portugais a laissé un groupe fissuré. Son clash avec l’attaquant du Bayern Munich, Choupo Moting a contribué à fragiliser sa position.

Rigobert Song hérite néanmoins d’une équipe camerounaise ambitieuse et talentueuse, qui a échoué seulement aux tirs au but contre l’Egypte en demi-finale de « sa » Can. Le recordman des sélections en équipe du Cameroun devra s’employer au plus vite, à travers une communication efficiente, pour ressouder son équipe.

Sur le plan technique et tactique, le communiqué du ministre en charge des Sports indique que Rigobert Song est manager sélectionneur, à la différence d’Antonio Conceiçao qui était entraîneur sélectionneur. C’est un souhait voulu par le principal intéressé  qui est resté fasciné par le mode de management anglais.

Dans les faits, Rigobert Song va beaucoup déléguer les tâches à ses adjoints, notamment à Sébastien Migne. Comme il le faisait avec les A’ puis les U23, il va rester en retrait. S’il est le principal responsable du style de jeu, de la cohésion du groupe, il n’en est pas un acteur direct. Son rôle a toujours été d’observer, de constater et de prendre des décisions en amont, après discussion avec son staff.

Un très grand défi

Les Camerounais sont restés admiratifs de l’Algérie, champion d’Afrique en 2019 avec Djamel Belmadi, et plus récemment du Sénégal, victorieux de la Can 2022, avec comme sélectionneur Aliou Cissé. Ne perdons pas de vue que ces deux entraîneurs «made Africa» ont déjà respectivement passé 4 et 7 ans à la tête de leurs équipes. Il faudra donc donner du temps à l’ancien capitaine emblématique des Lions pour bâtir une équipe gagnante.

Notre « Magnan » est issu du moule de Clairefontaine jusqu’à l’obtention du diplôme d’entraîneur professionnel de football.  Par la suite, il a fait ses classes chers les Lions A’ et Lions U23, sans oublier celui de Team manager de la sélection fanion qu’il dirige désormais. A priori, on est donc tenté de croire qu’il a le profil de l’emploi, même si à la vérité, ses expériences passées sont très mitigées sportivement.

Le match des barrages face à l’Algérie, le met inéluctablement devant un très grand défi dont l’issue serait déterminante pour la suite de son séjour sur le banc de touche camerounais. Le temps court, il n’en dispose pas assez, mais il lui en faudra nécessairement, qu’importe notre destinée dans cette campagne qualificative à la Coupe du monde Qatar 2022.

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé