Sport › Football

Lions indomptables: Eto’o, Song Bilong et Assou-Ekotto sont convoqués à la Fécafoot

L’indiscipline est le motif commun à ces assignations à se présenter devant l’instance camerounaise de football

La commission d’homologation et de discipline de la Fédération camerounaise de football a adressé hier, pour diverses raisons, des convocations à Samuel Eto’o Fils, Alexandre Song Bilong et Benoît Assou Ekotto. C’est à la suite de trois plaintes déposées par les autorités en charge de football camerounais que les trois joueurs des Lions indomptables seront entendus le 23 juin prochain.

Le cas de Samuel Eto’o
L’on se souvient que le 4 juin dernier, lors du match Cameroun-Sénégal, comptant pour la quatrième journée des éliminatoires de la Can Gabon-Guinée Équatoriale 2012, Samuel Eto’o s’était opposé au remplacement d’Eric-Maxime Choupo-Moting. Vers la 70ème minute, le public du stade Ahmadou Ahidjo avait assisté à une scène assez rare dans le football de haut niveau. Alors que Javier Clemente, le coach du Cameroun, s’apprêtait à faire sortir Eric-Maxim Choupo Moting, pour le remplacer par Aurélien Chedjou, le capitaine des Lions a couru et a rattrapé de la main le nouveau sociétaire de Mayence qui était prêt a s’exécuter. Il a fallu attendre quatre minutes, pour que les officiels de la rencontre procèdent au remplacement souhaité. Cet acte de défiance de Samuel Eto’o est interprété aux yeux des autorités en charge du football camerounais comme un acte d’indiscipline.

Le cas d’Assou-Ekotto
Benoît Assou-Ekotto, convoqué pour ce même match face aux Lions de la Teranga, ne s’était pas présenté au Cameroun. Le latéral gauche de Tottenham, blessé au moment de sa convocation, a fait parvenir à la Fécafoot son bulletin de santé. Mais, attendu la veille de ce match au siège de la Fécafoot pour la contre expertise des médecins de l’instance, comme le veut les règlements de la FiFA en pareilles circonstances, l’ancien lensois n’a pas honoré le rendez-vous. D’où sa convocation devant la chambre d’homologation et de discipline de la Fécafoot.

Le cas d’Alexandre Song
Absent des Lions depuis la désastreuse campagne du mondial Sud africain, le retour d’Alexandre Song Bilong dans la tanière a fait grand bruit. Le milieu de terrain des Gunners, venu dans le fief de l’équipe camerounaise pour faire constater sa blessure, a refusé de serrer la main de Samuel Eto’o le 29 mai, 2011 à l’hôtel Mont Fébé. Un acte d’impolitesse qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive au pays de Roger Milla. La Fécafoot, qui veut remettre un peu d’ordre dans la maison des Lions indomptables a convoqué Song Bilong pour qui s’explique sur son geste.

Le trio de lions indomptables, convoqué par la Fécafoot pour indiscipline
www.cameroononline.org)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé