Sport › Football

Lions indomptables: Jean Paul Akono négocie avec David Ngog et Assou-Ekotto

Le sélectionneur du Cameroun va se rendre en Europe dans les prochains jours pour convaincre l’attaquant de Bolton et le latéral de Tottenham de rejoindre les Lions

Le sélectionneur de l’équipe nationale de football du Cameroun Jean Paul Akono veut prospecter en Europe, où il «se rendra dans les prochains jours». La mission du coach camerounais à travers le vieux continent aura pour but, en priorité, de séduire David Ngog et Benoit Assou-Ekotto de rejoindre la tanière des Lions. Joint au téléphone, le coach des Lions a un peu dévoilé sa stratégie: « J’irais en Europe, dès que j’aurai le OK de ma hiérarchie, pour prospecter et surtout convaincre Assou-Ekotto et David Ngog de rejoindre les Lions indomptables. J’ai déjà déposé auprès des instances dirigeantes du football camerounais mon programme de préparation qui court jusqu’en mars 2013. Dans l’immédiat nous allons préparer le match amical du 14 novembre face à l’Arménie. Dans le chantier de reconstruction que j’ai entamé, il y aura certainement de nouveaux joueurs ce jour-là. Pour que les Lions soient performants, il faut créer une saine concurrence à tous les postes».

David Ngog et Benoît Assou -Ekotto ont la particularité d’être tous des Franco-camerounais par les liens de sang. Mais la comparaison se limite à ce niveau. L’un est latéral et l’autre est attaquant. David Ngog, 23 ans, est un ancien international français dans les catégories jeunes. Alors que Benoit Assou Ekotto, 28 ans, qui n’a jamais joué dans les sélections jeunes des Bleus, a depuis choisi de défendre la terre de ses ancêtres. Mais, le talentueux latéral gauche de Tottenham, convalescent en ce moment, a depuis un an fait le choix de ne plus répondre aux convocations des sélectionneurs du Cameroun. A cause, selon lui, «du manque de professionnalisme dans la gestion des Lions ». Alors que l’attaquant de Bolton, autrefois très courtisé, notamment par Paul le Guen, à la veille du Mondial Sud africain, avait dit à être en pleine réflexion pour le choix définitif de sa nationalité sportive.

Ecartelé entre la France et le Cameroun, le c ur de Ngog balançait à l’époque pour les Bleus, où il lorgnait une convocation. Titulaire à Liverpool, pendant un bon moment, il ne voyait sa vie se dessiner qu’en «Bleus». Transféré à Bolton, à cause de son faible rendement chez Reds, ses statistiques sont assez faméliques. Lors de la saison 2011/2012 avec ses maigres cinq buts en 33 matches, il n’a pas pu empêcher son club de descendre en division inférieure. Même en division One, l’équivalent ailleurs de la deuxième division, il ne brille guère. En cinq matches cette saison, il n’a pas encore trouvé le chemin des buts.

Au mois de mars dernier, le lendemain du match Guinée-Bissau-Cameroun, le team manager des Lions Song Bahanag, voyant l’attaque des Lions peu en verve, est entré en contact avec lui. Il s’est dit prêt à rejoindre la tanière des Lions. Après donc deux ans de cogitation, David Ngog, a peut-être compris que les portes de l’équipe de France étaient définitivement fermées pour lui. C’est donc un joueur presque conquis qu’Akono va rencontrer. Mais, pour le cas Benoît Assou-Ekotto, le coach des Lions devra faire preuve de tout son talent de séducteur pour convaincre le latéral des Spurs de reconsidérer sa position. Dans la même lancée, il y a quelques jours Akono s’est également renseigné sur Paul Georges Ntep, l’attaquant de l’AJ Auxerre qui fait un bon début de saison (9 matches, 3 buts marqués) avec son club en Ligue 2 française. Et comme l’abondance de talent ne nuit pas dans une équipe, Magnusson devrait jeter un regard sur les Franco-camerounais Jean Christophe Bayebeck (Troyes) et Samuel Umtiti (Lyon).

Benoît Assou -Ekotto et David Ngog courtisés pour rejoindre la sélection nationale du Cameroun
Journalducameroun.com)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé