Sport › Football

Lions indomptables : le Cameroun payera la totalité des 16 mois de salaire de Clarence Seedorf après son licenciement

Clarence Seedorf et Patrick Kluivert lors de leur arrivée à l'aéroport international de Nsimalen. ©Droits réservés

Le technicien n’a pas obtenu le dommage d’un milliard de FCFA qu’il réclamait à la Fédération camerounaise de football. Par contre la FIFA somme le Cameroun de verser à son staff les quatre mois de salaire restants pour la fin de son contrat.

Clarence Seedorf et Patrick Kluivert s’étaient engagés pour une durée de 16 mois avec le Cameroun. Les anciens footballeurs hollandais reconvertis à l’entrainement gagnaient 65 000 € le mois, soit environ 43 millions de FCFA. Ces derniers avaient souhaité percevoir la totalité du montant dû aux 16 mois de contrat.  Mais l’Etat n’a payé que 12 mois.

Le duo néerlandais est finalement limogé avant même d’avoir terminé une année de travail. Il saisit la Fédération internationale de football association (FIFA) pour réclamer un dédommagement d’un milliard de FCFA pour licenciement abusif. La FIFA vient de sommer le Cameroun de payer au duo néerlandais les quatre mois de salaire restants. « En réalité Seedorf n’a rien obtenu de plus que ce qui était dans son contrat qui disposait que lui soit payé minimum 1 an et 4 mois de contrat quoi qu’il arrive. Il est parti avant un an, qui était déjà payé, il restait donc à lui verser 4 mois. Si vous calculez 65 000 € x 4 = 260 000 €, auxquels il faut ajouter des pénalités de retard. D’où les 316 000 €. Il revient en effet à l’Etat de régler la note », explique un cadre de la Fédération camerounaise de football.

Seedorf et Kluivert avaient été limogés en 2019 au lendemain de la CAN 2019 en Egypte. Le Cameroun, tenant du titre avait été sorti en huitième finale par le Nigéria (3-2).


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé