Sport › Football

Lions indomptables : Les binationaux se font désirer

La mission qui s’est rendue en France est rentrée quasiment bredouille. Ntep, Umtiti et Ngando demandent un temps de réflexion.

Dans le but de renforcer les effectifs des Lions indomptables pour la prochaine Coupe du monde de football, une mission du comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) a séjourné en France, il y a quelques jours, pour prospecter six joueurs binationaux, franco-camerounais. A savoir : Georges Ntep de Madiba, de Rennes, Axel Ngando d’Auxerre, Jean Christophe Bayebeck de Valenciennes, Samuel Umtiti de Lyon, John Junior Nkomb Nkomb et Sorel Chemin de la réserve du PSG. Ces deux derniers, très souvent remplaçants en équipe B, sont les seuls, pour l’instant, à avoir marqué leur accord pour changer de nationalité sportive en faveur du Cameroun.

Des procédures seraient même déjà engagées pour que les deux footballeurs qui sont français obtiennent très rapidement la nationalité camerounaise. La mission conduite par David N’Hanack Tonye, membre du comité de normalisation de la Fecafoot, et au sein de laquelle se retrouvait Rigobert Song, team manager des Lions, ainsi que Oumaraini, responsable administratif de l’équipe nationale du Cameroun, a également rencontré l’attaquant Paul Georges Ntep de Rennes et le défenseur de l’olympique lyonnais Samuel Umtiti. Les deux joueurs ont demandé, au même titre que Axel Ngando Elessa, milieu de terrain de l’AJ Auxerre, un temps de réflexion jusqu’en fin février.

L’on se souvient qu’à la veille du mondial Sud-africain, David Ngog, un autre Franco-camerounais qui évoluait à l’époque à Liverpool, avait toujours demandé un temps de réflexion. Question pour lui de continuer à lorgner du côté de l’équipe de France. Ses statistiques en club, notamment à Bolton (91 matches pour 16 buts) étant maigres, il est tombé aux oubliettes. Courtisé de nouveau par le Cameroun sous l’ère Jean Paul Akono en 2013, le nouveau sociétaire de Swansea avait encore indiqué qu’il prenait le temps de la réflexion.

John Junior Nkomb Nkomb
Droits réservés)/n

Néanmoins, durant le séjour de la commission N’hanack en France, les joueurs courtisés se sont fait identifiés pour la finalisation et la mise en forme de leurs documents administratifs. Ce qui n’a pas été le cas du sociétaire de Valenciennes, Jean-Christophe Bayebeck, malade au moment du passage de la mission. Selon une source proche de ce dossier, les autorités camerounaises souhaiteraient que la majorité de ces joueurs soient présents lors du match amical contre le Portugal le 5 mars prochain.

Mais que peut apporter chez les Lions, à la veille d’un Mondial, les jeunes joueurs de 19 ans, certes prometteurs, mais qui ne parviennent pas à être titulaire dans les modestes formations des équipes réserves ? A titre de rappel, l’attaquant de l’équipe B du Psg, qui évolue en Cfa (Championnat de France amateur) John Junior Nkomb Nkomb, a seulement disputé, depuis le début de la saison, six matches, deux dans la peau d’un titulaire. Pour un bilan d’un but, inscrit le 14 décembre 2013 lors de la défaite du Psg face à Mantes 1-2. Son coéquipier, Sorel Chemin, qui est né au Cameroun le 10 avril 1994, n’a guère fait mieux. Depuis le début de la saison, il n’a joué que deux bouts de matches, pour un total de 59 minutes.

Sorel Chemin
Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé