Sport › Football

Lions indomptables: Que cachent les défections de Matip, Bong et Doungou?

Au cours d’un point de presse donné au Centre d’Excellence de la Caf en début de semaine, Volker Finke a essayé de justifier leur absence

C’était dans l’air depuis la désastreuse Coupe du monde brésilienne, Joël Matip vit un malaise chez les Lions. Titulaire en charnière centrale lors des matches de préparation, Volke Finke a fait de lui un remplaçant au Brésil, au profit de Aurélien Chedjou dont le style, décroché, est très peu complémentaire de celui Nkoulou. A la fin du Mondial, se confiant à ses proches, il a indiqué qu’il mettrait sa carrière internationale avec les Lions entre parenthèses. A la convocation des joueurs, pour ce match des éliminatoires de la Can 2015, il a poliment renoncé à la convocation, sans se justifier. Ce qui est sûr, au vu de sa prestation dimanche dernier face au Bayern, le défenseur de Schalke 04 est en grande forme. Germano-camerounais de naissance, il aurait pu, grâce à son talent, envisager de jouer pour l’Allemagne. Cependant, par patriotisme, il a choisi le Cameroun. Mais certains joueurs, par moquerie ne cessent de l’appeler «Allemand». Titulaire chez les Lions à son arrivée, sous l’ère Paul le Guen, il subit de grosses frustrations sous Finke.Il a été remplacé par Brice Nlate Egongolo, de la réverse de Marseille.

Lors du point de presse d’hier, Volker Finke, en contact avec le joueur, a donné les explications suivantes: «C’est clair, il faut la transparence avec les médias. Mais, il faut aussi respecter certains choix. S’il y a un joueur qui est très bon, qui a une personnalité et qui s’est toujours donné à fond à l’équipe, il faut comprendre. Il a demandé un «time out», parce qu’il y a des difficultés avec son équipe. Il y a de la tension, parce que son club a été éliminé par un modeste club en Coupe d’Europe. C’était la honte pour Schalke 04 de perdre ces préliminaires. Il y a le championnat et il y a la tension. Lui et moi avons une bonne relation. Il a dit : s’il vous plaît, j’ai besoin d’un « time out », parce que dans la tête, je ne suis pas prêt. Je pense qu’il faut respecter ce choix, parce que chaque joueur a des moments d’introspection, des moments pour voir une situation personnelle ».

Le cas Jean-Marie Dongou Tsafack est particulier. Convoqué pour le match face à la Rdc et la Côte d’ivoire, il a, pour des raisons obscures, décliné l’offre. Interrogé sur ce cas lundi par la presse, Volker Finke, le sélectionneur national, est apparu très embarrassé, en révélant qu’il est en contact avec le joueur, qui doit avoir un petit problème, qu’il est bon de résoudre. L’on doit encore patienter pour quelques moments avant de voir Jean-Marie Dongou Tsafack, le jeune attaquant du FC Barcelone, rejoindre les rangs des Lions indomptables. Il avait déjà décliné la convocation pour le stage préparatoire à la Coupe du Monde, Brésil 2014. Volker Finke avait avoué être allé le voir personnellement. Mais, il n’avait pas rejoint les Lions indomptables. Pourtant, il était présent aux premières convocations à l’équipe nationale, avec l’arrivée de Volker Finke en mai 2013. L’on évoque toujours «un problème» qu’il aurait. Personne n’arrive toujours à dire exactement ce qui empêche ce jeune à revenir en sélection. Certains ont évoqué une brouille avec Samuel Eto’o, son mentor. Le capitaine des Lions a pris sa retraite internationale depuis peu, mais Dongou est toujours absent de la tanière.

Même lundi dernier, à l’occasion de la rencontre du nouveau staff technique avec la presse, Volker Finke s’est montré embarrassé lorsqu’il a fallu s’expliquer sur la présence ou non de ce joueur, après les défections de Joël Matip, le joueur de Schalke 04, et de Gaétan Bong d’Olympiakos. Un autre frustré. Ce dernier a été remplacé par Franck Kom de l’Etoile sportif du sahel. «Je comprends votre préoccupation. Mais, il doit avoir toujours un petit problème qui le gêne. La famille ici, ceci, cela. Il est jeune. Et il faut travailler avec les jeunes. Il y a du travail avec lui. Je suis en contact avec lui. Et je lui ai dit que s’il a vraiment un grand problème, il doit m’appeler et m’expliquer un peu et on va trouver ensemble une solution», a expliqué Volker Finke.

Joël Matip
mkalty.org)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé