Culture › Livres

Lions Indomptables: Qui leur a donné ce nom de baptême?

C’est l’objet du contenu d’un livre qui est présenté ce vendredi 24 février 2012, au Hilton hôtel de Yaoundé

Histoire d’un nom légendaire.
Tout le monde connait les Lions indomptables du Cameroun. Chacun peut raconter une histoire ou même plusieurs sur cette équipe devenue prestigieuse, adulée, et même parfois crainte. Bien sûr en Afrique, ce ne sont pas les seuls lions. Il y a les Simbas (Lions) de République Démocratique du Congo (RDC), il y a les lions sénégalais mais qui sont dans la Téranga et donc une sphère de puissance limitée, il y a enfin les lions marocains de l’Atlas. Mais les Camerounais eux sont Indomptables, sans aucun complexe de l’espace. Dans l’Afrique profonde et traditionnelle, on estime souvent que le nom donnée à un nouveau-né marque sa destinée et son histoire à jamais. Vraie ou fausse croyance, l’histoire des lions indomptables du Cameroun, tout le monde peut encore une fois, la raconter, elle est pleine d’héroïsmes et de faits d’arme. Parfois domptés, mais jamais trainés dans la boue. L’équipe nationale du Cameroun reste une légende du football moderne et ses joueurs avec. Mais, on ignore parfois presque tout de leur naissance et entre autre, qui a proposé et dans quelles circonstances, que ces lions-là soient plutôt des indomptables? Un livre dont la dédicace a eu lieu ce vendredi 24 février 2012, à l’hôtel Hilton de Yaoundé se propose de lever le voile sur ces interrogations. Le livre ne parle pas directement des lions, mais de l’environnement de celui qui les a baptisés, Tonye Mbog Felix, un homme tout aussi indomptable. A l’évocation du nom de ce haut commis de l’Etat, les jeunes générations se demanderaient bien de qui il s’agit. Mais pour ceux qui ont vécu le Cameroun des années 60 à 80 M. Tonye était presqu’une légende. Le livre nous apprend que c’est en 1972 que cet ancien ministre de l’Etat, aujourd’hui âgé de 78 ans, propose que nos lions à nous soient frappés du baptême d’indomptabilité.

Raconter la vie d’un homme tout aussi légendaire
A l’époque, c’est le feu président Ahmadou Ahidjo qui décide de lui confier la délicate mission de relancer le sport camerounais et d’engager la refonte du football en particulier en tant que ministre de la Jeunesse et des Sports. Mission qu’il remplit plutôt bien, en remportant avec des clubs camerounais quatre (04) coupes africaines de football entre 1974 et 1979. Il lui sera demandé tour à tour de gérer la révolution verte, la diplomatie et le travail. L’auteur du livre Edouard Oum, a su jouer allègrement avec le biographique et le commentaire sur le long des 154 pages du livre. On y retrouve des confidences de premier rang sur ce qu’était le sport d’avant, loin du «Bling-Bling» clinquant de nos jours. En lisant, on peut s’arrêter pour parcourir des paroles écrites d’Issa Hayatou, président de la Confédération africaine de football (CAF). Les réformes qu’il entreprit furent d’une ampleur et d’une profondeur telles que plusieurs décennies après, elles sous-tendent encore en partie le succès du sport camerounais, n’enregistrant de temps à autres que des superficiels réaménagements. Parmi celles-ci, figurent en bonne place l’idée de donner un nom à notre équipe nationale de football et celle que ce nom revête une symbolique qui terrifie l’adversaire, tout en inspirant à chacun des joueurs camerounais la rage de vaincre. Et Edouard Oum de compléter: le monde entier connaît désormais les Lions Indomptables, l’équipe nationale de football du Cameroun, qui a fini par prêter son nom à ses homologues des autres disciplines sportives. le livre se présente sous la forme d’un jeu de questions-réponses, avec en prime des images d’archives. De nombreuses personnes de la classe politique et sportive ont accepté de contribuer au livre, en hommage à l’organisateur qu’aura été Tonye Mbog Felix. Le livre est une publication des éditions SOPECAM.

La première de couverture du livre de Felix Tonye Mbog
Journalducameroun.com)/n

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé