Culture › Livres

Littérature: Le camerounais Zachée Gwet présente « Abdoulaye Wade, le bâtisseur »

L’écrivain et homme politique a consacré son premier essaie à l’actuel président sénégalais

L’un des premiers exploits que réalise cet ouvrage, c’est qu’il inaugure aux éditions Maguilen une nouvelle collection baptisée Géants d’Afrique, qui vise à faire connaitre l’ uvre des personnalités africaines. 109 pages au total, à travers lesquelles l’auteur décortique à sa manière un homme qui au-delà d’être un géant d’Afrique, est surtout son modèle. Faire connaitre les atouts de l’homme d’Etat a donc été la principale motivation de Zachée Gwet, politologue camerounais. Je suis frappé par la nature et le courage de Wade, c’est pourquoi j’ai ressenti le devoir de magnifier ses uvres et ses bienfaits qui dépassent les frontières sénégalaises et se dispersent dans le monde avoue l’auteur, qui a présenté son ouvrage samedi 07 août 2010 à Dakar, la capitale sénégalaise. C’était au cours d’une cérémonie de dédicace présidée par le ministre d’Etat, directeur de cabinet du président de la République du Sénégal, Habib Sy.

A l’occasion, Zachée Gwet a tenu à souligner que ce livre, l’aboutissement d’un de ses rêves les plus ardents, est le résultat d’une enquête qu’il a mené sur le terrain en interrogeant les Sénégalais sur les actions de leur président. Un président qui selon l’auteur mérite la reconnaissance non seulement de son pays, mais aussi du continent africain, sans oublier la diaspora. Zachée Gwet insiste surtout sur la vision panafricaniste de l’Homme, son amour pour la liberté, sa détermination à décomplexer l’Afrique, son ancrage pour la réalisation des Etats-Unis d’Afrique, sa conviction ferme de faire de son pays un peuple émergent. Au total ce sont six chapitres qui retracent le parcours politique, social, et culturel du Chef de l’Etat Abdoulaye Wade, certes un être difficile à cerner, un homme de nuances, mais un homme de synthèse et de compromis, quand il le faut, écrit l’auteur dans son avant-propos.

Zachée Gwet, candidat à la présidentielle de 2011
Il a déjà été par deux fois candidat malheureux aux élections présidentielles au Cameroun, notamment en 1997 et en 2004. A quelques mois de l’échéance de 2011, l’auteur annonce avec assurance une troisième tentative, avec cette fois une « tactique à la Wade ». J’ambitionne d’user du modèle de gouvernance de Wade pour conduire mon pays vers l’émergence.

Abdoulaye Wade et son fils Karim
À LA UNE
Retour en haut