CultureCulture › Arts visuels

Littérature: Séduit, Douala refait quatre contes allemands

Les histoires extraites du livre « Moments » de la journaliste écrivaine Birgit Pape-Thoma ont été interprétées le 18 mai 2012 au Théâtre Bodule Mukilo

Ce vendredi 18 mai 2012, une franche partie des habitants du quartier Bonambape sis à Bonaberi dans l’arrondissement de Douala cinquième, s’attend à vivre la première édition de  »Soir au village » de l’année. La rencontre théâtrale est produite par le Révérend et homme de culture Bodule Mukilo. L’homme de Dieu offre gratuitement le spectacle à ses invités. Pour cette édition, huit rôles dont, quatre extraits du livre « Moments » de l’allemande Birgit Pape-Thoma sont incarnés par la formation de l’artiste. La moyenne d’âge des acteurs encadrés par Mukilo, est de vingt ans. A la tombée de la nuit au quartier, les éclaireurs placés à l’entrée de la salle de spectacle remplacent la lumière du jour. Les invités peuvent donc entrer et prendre places sans soucis de se heurter le pied contre une chaise. Autour de 18h 30 minutes, la salle grouille de monde. Les petits enfants occupent les chaises du devant pour mieux appréhender les contes. Naser Mukilo, l’imprésario prend la parole pour souhaiter la bienvenue aux convives. Il ira par la suite introduire Génie, une charmante demoiselle. C’est elle qui ouvre la soirée avec le conte de « L’homme invisible » de Birgit Pape-Thoma qui capte aussitôt l’attention du public. Au grand regard des spectateurs, la jeune femme récite le roman de l’allemande sans avaler un mot. A en croire à son maitre, il lui a fallu moins d’un mois pour mémoriser les textes. Viendra ensuite l’instant de la « Carte de visite » interprétée par Fifi. Génie remonte sur scène quelques minutes plus tard pour émerveiller le public avec deux autres histoires de Birgit Pape-Toma : « les forces et les faiblesses » et « un conseil maternel ». « Pape-Thoma est une s ur blanche. Nous nous sommes rencontrés dans le domaine à Afric avenir ; elle m’a offert un de ses livres » indique le Révérend Mukilo. Les quatre autres pièces présentées tout au long de la soirée sont les uvres écrites par le Révérend.

A 54 ans, Bodule Mukilo a 40 ans de métier de théâtre professionnel. Il a plusieurs fois représenté le Cameroun sur les scènes internationales. En 2002, il reçoit le prix de littérature d’épi décernés par l’Etat camerounais. « C’est une grande première au Cameroun de jouer une uvre de Pape-Thoma. C’est écrit simplement. Ce livre est conçu pour les jeunes. Je pense que je vais créer des spectacles avec ses écrits » ajoute l’artiste. Loin et proche du Cameroun, Birgit Pape-Thoma prête une oreille attentive aux activités menées tous ces derniers temps au Théâtre Bodule Mukilo de Douala(TBMD). « Le DVD de ce tournage lui sera envoyé », rassure le doyen du théâtre camerounais.

« Parmi les contes que j’ai interprétés, j’ai trouvé intéressant le dernier. Mais le premier nous montre que nous ne sommes pas seuls. Puisque les hommes ne se rendent pas compte de notre présence, il faut qu’on se sente capable de faire des choses. Le deuxième nous a montré à travers la femme, ses faiblesses deviennent ses forces. Le troisième nous montre que la maman attentionnée est là pour son fils et dirige son enfant. Tous les moments de Birgit Pape sont instructifs. Quand tu les lis, tu ressens à l’intérieur une facilité à comprendre les choses, une émotion d’incarner les rôles de son livre Moments », explique Génie à la fin du spectacle. Naser : « C’était une très belle soirée. On a tiré plusieurs leçons. C’était très enrichissant, surtout pour les enfants qui étaient là. Ils savent maintenant déclamer une poésie, comment on peut retenir une histoire comme celle du varan et de l’hippopotame. Si c’était à refaire, nous le ferons pour que tout le monde puisse en profiter». Au mois de janvier 2013, le Théâtre Bodule Mukilo de Douala prestera tout le Roman « Moments » en présence de son initiatrice Birgit Pape-Thoma.

Les histoires extraites du livre « Moments » de la journaliste écrivaine Birgit Pape-Thoma ont été interprétées le 18 mai 2012 au Théâtre Bodule Mukilo


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut

error: Contenu protégé