› Politique

Loi sur la décentralisation : l’Onu recommande une application avant les élections locales

Une réunion du Conseil de sécurité de l'Onu.

L’envoyé spécial des Nations-Unies a présenté son rapport cette semaine aux membres du Conseil de sécurité sur l’évolution de la situation sociopolitique au Cameroun.

L’Organisation des nations unies (Onu) recommande de mettre en place « au plus vite » le nouveau code général de la décentralisation, objet de la session parlementaire extraordinaire qui se tient depuis vendredi 13 décembre dans les deux Chambres. Ce ceci, si possible « avant les élections de février ». Elections convoquée pour le 9 février 2020 pour renouveler les élus locaux, députés et maires.

C’est François Lounceny Fall représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique centrale qui a fait cette suggestion aux membres du Conseil de sécurité de l’Organisation, alors qu’il présentait son rapport sur la situation sociopolitique au Cameroun, et les avancés dans la lutte contre Boko Haram.

« Nous attendons avec beaucoup d’intérêt la mise en œuvre du statut spécial qui doit être accordé aux deux régions (Nord-ouest et Sud-ouest). Nous pensons que cette décision pourrait contribuer utilement à donner plus d’assurance à cette partie anglophone », a déclaré l’envoyé Onusien.

 


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé