Société › Société

Lom Pangar : Un trésor peut en cacher d’autres

Des vestiges archéologiques ont été découverts sur le site de la construction du barrage hydroélectrique de Lom Pangar dans l’Est du Cameroun, certains datant de 6000 ans avant J.C.

Présenté lors de son lancement comme le plus grand barrage-réservoir du Cameroun avec sa capacité de retenue de 6 milliards de m3 d’eau, le projet de barrage hydroélectrique de Lom Pangar recèlerait d’un autre potentiel, inouï.

Le ministère des Arts et de la Culture (Minac) et Electricity Development corporation (EDC), la société à capitaux publics chargé de la gestion, pour le compte de l’Etat, du patrimoine public dans le secteur de l’électricité, ont rendu public un communiqué depuis quelques jours, faisant état de la découverte de plus de 40.000 artefacts à l’issue des fouilles archéologiques sur le site du barrage. Il s’agit essentiellement, précisent le Minac et EDC, de céramique, des scories de fer, des objets en pierre, des fragments de pipe et de charbon, de la poterie, etc., dont l’âge relatif irait de la préhistoire jusqu’aux années 1950.

Situé à 120 Km au nord de la ville de Bertoua, dans la région de l’Est Cameroun, c’est sur le site du barrage de Lom Pangar qu’a été retrouvé, dans la même lancée, un « fourneau de fonte de fer presqu’intact, ainsi que des spécimens de pierres rares appelées «KWE», jusque-là connues en République Démocratique du Congo et en Centrafrique. Collectées pour la première fois au Cameroun, les «KWE» remonteraient, selon certaines études, à l’Age de la Pierre Récente, soit ± 6000 ans avant J.-C ».


EDC)/n

Le Minac explique qu’une exposition desdites pièces sera organisée au Musée national du Cameroun après les travaux de datations des laboratoires spécialisés. Approché par Journalducameroun pour savoir ce que représentent ces vestiges dans l’existant du patrimoine culturel du Cameroun et les délais dans lesquels ils pourront être présentés au public, la cellule de communication du ministère des Arts et de la Culture a indiqué que d’amples détails seront donnés en temps opportun. La seule « démarche » convenue pour l’instant étant Le communiqué de presse élaboré par EDC et le Minac.

Lire le communiqué de presse


EDC)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé