International › APA

L’OMVS veut doubler sa production d’énergie, selon son Haut-Commissaire

Le Haut-commissaire de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), Kabiné Komara, a fait part, dimanche à Dakar, de la volonté de l’organisation sous régionale de doubler sa production d’énergie avec la mise en service de deux nouveaux barrages. »Notre ambition est de faire doubler notre niveau de production d’énergie avec la mise en service du barrage de Gouina au Mali et de Koukoutamba en Guinée. Pour ce dernier barrage, après le lancement des dossiers d’appel d’offres, le processus d’évaluation des offres reçues commencerait immédiatement après le Conseil. Nous espérons conclure, au courant de cette année, un accord avec l’entreprise qui sera retenue pour la réalisation de l’ouvrage », a expliqué Kabiné Komara, à l’ouverture de la 69ème session ordinaire du Conseil des ministres de l’OMVS dont les travaux vont durer deux jours.

L’objet principal de la session est l’examen des rapports d’activités 2016, des programmes d’activités et des budgets 2017 du Haut-commissariat et des sociétés de gestion du barrage de Diama (Soged), de la société de gestion du barrage de Manantali (Sogem), et de la société de gestion pour la navigabilité du fleuve Sénégal (Sogenav).

Selon M. Komara, en matière de transport d’énergie, le financement des lignes choisies par les Etats dans le cadre du projet Manantali 2 est fortement avancé et des engagements financiers suffisamment crédibles sont enregistrés pour une troisième ligne.

« Dans la même lancée avec l’Agence française de développement (Afd) nous entamons bientôt les discussions pour le financement du barrage de Gourbassi, un important ouvrage de régulation dont la réalisation aura un impact sur la navigation, l’irrigation et la maîtrise des eaux du fleuve Sénégal », a ajouté Kabiné Komara.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé