International › APA

Londres salue la rencontre entre le PM libyen et son principal rival

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, s’est félicité de la rencontre, il y a trois jours à Abou Dhabi, entre le chef du gouvernement d’union nationale en Libye, Fayez Al-Sarraj, et son principal rival, le maréchal controversé Khalifa Haftar.M. Johnson qui s’exprimait à Tripoli, jeudi lors d’une brève visite dans la capitale libyenne, a appelé les Libyens à saisir cet « élan » offert par ladite rencontre pour « ouvrir la voie à la réconciliation et l’unité » nationales.

Pour lui, une gouvernance efficace est également la clé pour vaincre le terrorisme en Libye et lutter contre les migrations illégales.

Au cours de sa visite à Tripoli, le chef de la diplomatie britannique s’est entretenu avec M. Sarraj ainsi qu’avec son homologue libyen, Mohamed Al-Taher Siala. Ils ont notamment discuté des moyens de rétablir la sécurité et la stabilité dans le pays.

A l’issue de leur rencontre arrangée à l’initiative des Emirats arabes unis, les deux dirigeants libyens avaient souligné la nécessité de trouver une solution à la crise économique et politique et d’harmoniser les efforts pour lutter contre le terrorisme et mettre fin aux souffrances des citoyens.

La Libye connait une crise politique et sécuritaire depuis la chute de son ancien leader Mouammar Kadhafi en 2011.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé