International › APA

L’OPEP condamne l’attaque d’une station de distribution de produits pétroliers à Djeddah

-L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a condamné l’attaque terroriste qui a provoqué l’incendie d’un réservoir de carburant dans une station de distribution de produits pétroliers au nord de Djeddah, en Arabie Saoudite, la qualifiant d’ «acte lâche ».« Des actes de sabotage comme celui-ci sont préjudiciables à la sécurité de l’approvisionnement énergétique, tant pour les producteurs que pour les consommateurs, et peuvent entraîner beaucoup d’incertitude et de volatilité. Nous avons été extrêmement heureux d’apprendre que les pompiers ont pu éteindre l’incendie rapidement et qu’il n’y a pas eu de blessés ni de victimes », écrit l’OPEP dans un communiqué.

Selon le secrétaire général de l’OPEP, Mohammad Sanusi Barkindo « la réponse rapide et le fait que l’approvisionnement en combustibles de Saudi Aramco à ses clients n’a pas été affecté, signifient que l’incendie n’a pas eu d’impact significatif sur le marché ».

Cet incendie fait suite au récent incident survenu près d’une plate-forme flottante pour une station de distribution de pétrole à Jizan et à l’attaque terroriste de septembre 2019 contre des installations pétrolières à Abqaiq et Khurais, qui visaient à nouveau à couper l’approvisionnement en énergie et à créer une instabilité sur les marchés pétroliers, ainsi que dans l’économie mondiale.

« L’Organisation s’oppose à tout acte de terreur et de sabotage, et est fermement attachée à la stabilité des marchés et à la nécessité de rester une source d’approvisionnement fiable et sûre pour ses clients dans le monde entier », indique le communiqué de l’OPEP.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé