International › APA

L’opposition en RDC annonce des journĂ©es ville-morte les 8 et 9 aoĂ»t

Pas d'image

L’opposition congolaise rĂ©unie autour de l’aile du « Rassemblement » dirigĂ©e par FĂ©lix Tshisekedi a annoncĂ©, au terme de deux journĂ©es de conclave Ă  Kinshasa, une sĂ©rie des mesures dont l’organisation des journĂ©es ville-morte les 8 et 9 aoĂ»t prochains.Pour l’opposition, ces journĂ©es seront organisĂ©es en guise « d’avertissement » avant qu’elle n’appelle, si ses revendications ne sont pas prises en compte, Ă  l’application de l’article 64 de la constitution.

Celui-ci stipule, dans son alinĂ©a 1er que « tout Congolais a le devoir de faire Ă©chec Ă  tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la prĂ©sente Constitution ».

En consĂ©quence, l’opposition menace d’appeler la population Ă  la dĂ©sobĂ©issance civile notamment Ă  ne plus « s’acquitter des impĂ´ts, taxes, redevances, factures de l’eau et de l’Ă©lectricitĂ© », souligne le communiquĂ© publiĂ© Ă  l’issue de ce conclave.

Par ailleurs, l’opposition a exigĂ© de la Commission Ă©lectorale nationale indĂ©pendante (CENI) la convocation des Ă©lecteurs au plus tard le 30 septembre 2017. Faute de quoi, les partis membres du « Rassemblement » vont organiser Ă  partir du 1er octobre un sit in devant les bureaux de la CENI pour « exiger la dĂ©mission de Corneille Nanga », prĂ©sident de cette structure d’appui Ă  la dĂ©mocratie.


Le Rassemblement exige en outre la publication des rĂ©sultats des opĂ©rations d’enrĂ´lement des Ă©lecteurs au plus tard le 31 juillet 2017 avant Ă©galement de plaider pour l’organisation des Ă©lections avant la fin de cette annĂ©e.

Par ailleurs, le « Rassemblement » a demandĂ© l’arrĂŞt des poursuites judiciaires dont est l’objet MoĂŻse Katumbi et la libĂ©ration de son avocat, Jean-Claude Muyambo.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut