International › APA

L’organisation du CHAN 2020 attribuée au Cameroun après son retrait à l’Ethiopie

Le Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2020 ne se déroulera plus en Ethiopie comme initialement prévu. L’organisation de cette compétition lui a été retirée et confiée au Cameroun.

La décision a été prise après une longue réunion du Comité exécutif de la CAF La Confédération Africaine de Football (CAF) qui a estimé que l’Éthiopie ne serait pas en capacité d’organiser le tournoi.

Une accumulation de retards dans les travaux de construction et d’aménagement a effrayé les équipes de la CAF en charge de vérifier l’avancée des chantiers.

Le président de la Fédération éthiopienne, Esayas Jira, avait toutefois avoué à la BBC que son pays était très en retard dans les préparatifs… L’Ethiopie a donc subi le même sort que son voisin, le Kenya, qui avait perdu la tenue du CHAN 2018 au profit du Maroc.

« On a attribuée l’organisation directement, par tacite accord, au Cameroun, a ainsi annoncé le président de la CAF Ahmad, au micro d’Annie Gasnier. C’est aussi pour nous permettre de mieux préparer la Coupe d’Afrique des nations 2021 ». Officiellement, il s’agit donc d’un coup de pouce aux Camerounais qui ont perdu l’organisation de la CAN 2019 et ont récupéré celle de l’édition suivante.

Pour le Cameroun, le transfert de la CHAN 2020 sur son territoire est évidemment perçu comme une victoire et une validation de sa stratégie après le retrait de la CAN 2019 par la même CAF, qui lui accorde dorénavant toute sa confiance. Ce succès pour le Cameroun s’accompagne également par la satisfaction d’avoir finalisé ses travaux dans les délais, et d’accueillir également la Coupe d’Afrique des Nations en 2021.

« Avec le chef de l’Etat du pays (Cameroun, ndlr), nous avons discuté de comment on pourrait mettre fin aux hésitations de certaines personnes au sujet de la CAN 2021, a ajouté le Malgache Ahmad. Nous croyons vraiment en Cameroun 2021. Mais il faut qu’on prépare tout sérieusement ».

Le Championnat d’Afrique des nations, réservé aux joueurs locaux, draine en outre généralement moins de touristes et de spectateurs. Le CHAN 2020 servira donc de test miniature, en vue de la CAN 2021.

-Des infrastructures modernes pour optimiser l’accueil de la CHAN 2020-

La logistique indispensable afin de mettre en place une compétition sur son territoire est le cœur de toute organisation moderne.

Le réseau routier, connectant les stades aux hôtels, aux centres villes et aux aéroports a dû être remis à neuf afin que les conditions de sécurité soient optimales durant les déplacements.

De plus, les moyens de télécommunications, indispensables à la transmission des matchs au travers des réseaux de télévision, ont également été mis à jour pour que les téléspectateurs puissent profiter de la compétition sans la moindre anicroche.

En termes de sécurité à l’entrée du pays, l’aéroport international de Yaoundé s’est doté des derniers systèmes de contrôle des bagages et des personnes, en améliorant son matériel pour qu’il soit au niveau des standards internationaux, et en formant son personnel aux dernières techniques.

-Les stades camerounais, à la pointe de l’accueil des joueurs et des spectateurs-

Sans le moindre doute, les six stades qui auront la capacité d’accueillir la compétition africaine seront, avec les joueurs, les stars de la CHAN. Avec quatre nouveaux complexes sportifs et deux autres remis à neuf, le Cameroun est dorénavant à la pointe de la modernité en termes sportifs sur l’ensemble du continent africain.

Les deux plus grands stades du pays sont dorénavant le stade d’Olembé situé près de la capitale, Yaoundé, et qui pourra accueillir un maximum de 60 000 fans du ballon rond, et le stade de Japoma à Douala, la capitale de la région Littoral, et ses 50 000 places.

Pour le Cameroun, la présence de deux compétitions internationales africaines en deux ans sur son territoire est vécue comme la plus belle des revanches, et les années 2020 et 2021 sont attendues avec impatience.

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé