International › APA

L’Ouganda envahi par des criquets venant du Kenya

L’Ouganda a confirmé l’arrivée de criquets pèlerins tant redoutés dans trois districts de la région de Karamoja au Kenya selon des sources gouvernementales.Selon le Premier ministre ougandais, Ruhakan Rugunda, les criquets pèlerins ont envahi l’Ouganda en passant par le district d’Amudat, depuis le nord-ouest de Pokot au Kenya et ont essaimé à travers les districts de Nabilatuk et Nakapiripirit dans la région de Karamoja.

Le gouvernement ougandais a dépêché lundi environ 30.000 litres de pesticides et d’autres pesticides pour lutter contre les criquets dans les zones touchées.

Ces insectes peuvent détruire environ 192 millions de kilogrammes de végétation en deux jours.

Une réunion d’urgence présidée par le Premier ministre a décidé que l’armée ougandaise devrait dépêcher des officiels pour assister le Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche pour les opérations de pulvérisation au sol.

Le Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche a également déployé des équipes de surveillance à Moroto et à Amudat.

Le Dr Rugunda a indiqué que le gouvernement avait déjà payé la somme de trois millions de dollars, comme contribution du pays à l’Organisation de lutte contre le criquet pèlerin pour l’Afrique de l’est (DLCO-EA).

Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les criquets pèlerins ont détruit la végétation au Kenya et se dirigent maintenant vers l’Ouganda, ajoutant que les criquets peuvent vivre jusqu’à cinq mois, en fonction des conditions météorologiques dans la zone.

Ils peuvent pondre des œufs pouvant éclore au bout de deux semaines, les sautereaux arrivant à maturité au bout de deux à quatre mois en moyenne.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé