Personnalités › Success Story

L’Unesco a une nouvelle directrice

Irina Bokova, diplomate bulgare a été élue le 22 Septembre à l’issue d’un cinquième tour de scrutin

Irina Gueorguieva Bokova, jusque là ambassadrice de Bulgarie en France, a été élu le 22 Septembre 2009 directrice de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture(Unesco). Ce choix s’est fait au 5ème tour du scrutin qu’elle remporte 31 voix contre 27 face à Farouk Hosni candidat égyptien. Elle succède au Japonais Koïchiro Matsuura.

Irina Bokova est née le 12 juillet 1952 à Sofia capitale bulgare. Son père Gueorgui Bokov était un ancien rédacteur en chef du journal du Parti communiste Rabotnitchesko Delo. Elle fait ses études primaires et secondaires à Sofia. A la fin de ceux-ci, Irina Bokova part pour Moscou poursuivre ses études universitaires à l’Institut des Relations Internationales. Diplômée en 1976, elle intègre immédiatement le ministère des Affaires étrangères. Elle est successivement Troisième Secrétaire à la Représentation permanente de la Bulgarie à l’ONU à New York de 1982 à 1984, Troisième puis Deuxième Secrétaire au Département « ONU et Désarmement » de 1984 à 1987 puis Chef de section au cabinet du Ministre des Affaires étrangères dont elle devient première Secrétaire le 1er septembre 1991.

Irina Bokova a également à son actif une carrière politique assez fournie. Députée en 2001, vice-ministre et est même brièvement ministre des Affaires étrangères et candidate à la vice-présidence de la République en 1996. La diplomate est nommée en 2005 ambassadrice de Bulgarie en France, à Monaco et auprès de l’Unesco avant d’être élue le 22 septembre dernier à la tête de l’Unesco où elle est la première femme à occuper ce poste.


www.novinite.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut