Personnalités › Success Story

L’université de Yaoundé I décerne le titre de Docteur honoris causa à Irina Bokova

La directrice générale de l’Unesco a reçu ses attributs mardi à l’amphithéâtre de la première université du Cameroun

La directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova, en visite au Cameroun, s’est vu décerner mardi, 16 septembre 2014, le titre de Docteur honoris causa de l’Université de Yaoundé I. La cérémonie qui s’est déroulée à l’amphithéâtre 700 de l’université de Yaoundé, a vu la présence du ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo, par ailleurs chancelier des ordres académiques ; du recteur de l’université de Yaoundé I, Maurice Aurélien Sosso ; d’éminents universitaires ; des membres du gouvernement et du corps diplomatique.

L’éloge académique prononcée à l’occasion de ce 22e titre de Docteur honoris causa décerné par l’Université de Yaoundé I, depuis sa création, l’a été par le directeur général de l’Ecole normale supérieure de Yaoundé. L’institution a été créée en 1961 avec l’appui de l’institution onusienne. La DG de l’Unesco a ainsi été honorée pour son uvre dans le domaine de l’éducation dans le monde et au Cameroun en particulier.

Irina Bokova a reçu, lors de la cérémonie de mardi, un diplôme, une toge et un épitoge. Elle est la première femme à recevoir cette distinction à l’université de Yaoundé I et la 22ème personnalité. Pour la DG de l’Unesco, ce n’est pas une première puisqu’elle a déjà reçu, en cinq ans à la tête de l’institution onusienne, 20 distinctions du genre. Avec celle du Cameroun, cela fait 21 titres. Le doctorat honoris causa est une marque de distinction offerte par une université à une personnalité ayant posé sa marque dans un domaine particulier.

Irina Bokova totalise déjà 21 doctorats honoris causa
ed.ac.uk)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé