Société › Société

Lutte anti-braconnage: 616 armes détruites à Bertoua

Cette opération s’est déroulée le lundi 16 février en présence du gouverneur de la région de l’Est et du représentant du ministre camerounais de la Défense

503 armes de fabrication artisanales, 113 armes manufacturées, 2773 minutions et un important stock de câble ont été réduits en cendres par le gouverneur de la région de l’Est, Grégoire Mvongo et son état- major. L’opération d’incinération a été menée le 15 février 2016, dans un champ de tir situé à la pénétrante-est de la ville de Bertoua, lors d’une cérémonie présidée par le représentant du ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, le commandant Réné Didié Bekada. Une opération coup de poing qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le braconnage dans la région.

D’après le ministre délégué des Forêts et de la Faune (Minfof) de l’Est, Djogo Toumouksalla, également présent, les armes et munitions en question sont le résultat d’un projet de saisies entamé depuis cinq ans par les agents du Minfof. [i« Au cours de nos missions, rendu possible grâce au concours des forces de l’ordre, des armes de guerre ont également été aussitôt remises aux autorités compétentes »], a-il-ajouté.

La quantité d’armes et de munitions détruite démontre à suffisance le volume de la criminalité faunique dans les aires protégées de l’Est. En effet, le braconnage prend une envergure inquiétante dans cette partie du pays. Les autorités entendent intensifier cette année les poursuites contre les braconniers.


Droits reservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé